Vénissieux : pour l'amour du street art

La ville de Vénissieux met à l'honneur le street art. Né sous l'initiative de l'association Bizarre !, le projet "Mosaïque urbaine" vise à faire collaborer artistes et habitants pour "redorer les murs". Un pot entre voisins aura lieu le jeudi 7 mai à 17h30, pour célébrer la fin de la réalisation de Lucie Albon et des habitants du quartier Herriot.

Depuis le mois d'octobre, artistes et habitants de Vénissieux s'amusent à prendre l'urbanisme comme support de travail. Armés de poscas, posters, peintures, pochoirs, ils "redorent les murs de la ville", dans le cadre du projet "Mosaïque Urbaine". Né sous l'initiative de l'association Bizarre !, le projet permet à des street artistes de décorer le bitume, parfois en collaboration avec Vénissians et bailleurs.

Nelio, Don Mateo, THTF, ou tout dernièrement Lucie Albon, dessinatrice de la région, avec sa fresque de plusieurs mètres sur un pan d'immeuble, ont participé au projet. Embellir la ville, mettre en avant la street culture...avec ce projet l'association Bizarre ! intègre la patte d'artistes au paysage urbain et célèbre aussi la fin de leur travail. Un "pot entre voisins" est organisé jeudi 7 mai à 17h30, au 27 rue Edouard Herriot, au pied de l'oeuvre personnelle de Lucie Albon, et en sa présence.

Le projet "Mosaïque Urbaine" pilote d'autres évènements véhiculés par la culture urbaine comme le lancement de la création partagée de Bruce Clarke, plasticien et photographe, le 19 mai à l'Hôtel de ville de Vénissieux.

Plus d'infos sur www.projetbizarrre.fr
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut