Valentin Baron : "Traitement du signal" #MT180

Valentin Baron, étudiant à l'INSA Lyon (en thèse Cifre avec l’entreprise MicrodB), fait partie des 13 finalistes lyonnais du concours "Ma thèse en 180 secondes". Il proposera une synthèse de ses recherches sur des méthodes d’identification de sources acoustiques paramétriques par mesures d’antennerie. Suivez en direct sa présentation en 3 minutes le 23 mars 2021 à partir de 18 heures en cliquant ici ou sur le compte facebook de l'Université de Lyon (@UdLUniversitedeLyon). 

Cette semaine, Lyon Capitale vous présente les 13 candidats lyonnais au concours international "Ma thèse en 180 secondes".

Le candidat

Valentin Baron

Son établissement

INSA Lyon (en thèse Cifre avec l’entreprise MicrodB)

Thématique de son sujet de thèse

Traitement du signal

Intitulé de son sujet de thèse

Méthodes d’identification de sources acoustiques paramétriques par mesures d’antennerie

Son parcours en 5 dates

Avril 2007 : tests d’entrée en sport-études en 4ème, ‘moi, je veux faire du sport !’
Septembre 2011 : entrée en classe prépa à Lille, ‘tu es bon élève, fais une prépa…’
Janvier 2014 : cours de traitement du signal à l’ENSE3, ‘on peut faire plein de trucs marrant avec ça !’
Février 2017 : embauche chez MicrodB, ‘ici, on fait de la recherche en imagerie acoustique.’
Mars 2020 : le jour de la finale locale de MT180s, le confinement est prononcé… ‘j’espère que je pourrai le refaire un jour’

L’objet de sa thèse en 3 lignes

Décrire des sources de bruit avec une antenne de microphones et ainsi contrôler les bruits de machines qui grattent les fonds marins et qui gênent les cétacés, ou sécuriser des sites sensibles contre des attaques potentielles de drones

Pourquoi avoir choisi ce thème ?

Si je me suis intéressé au traitement du signal, c’est pour sa capacité à pouvoir répondre à de nombreux problèmes différents qui peuvent être très concrets. Dans cette thèse, on les comprend vite et l’acoustique, qui est une branche d’application du traitement signal, peut nous aider à les résoudre

Pourquoi souhaitiez-vous participer au concours “Ma thèse en 180 secondes” ?

Le fait d’expliquer des idées, concepts, avec des mots partagés par tout le monde, me motive énormément. Pouvoir, à travers ces mots, montrer aux gens que derrière les formules il y a des méthodes qu’ils peuvent comprendre, c’est un objectif pour moi et le concours permet d’essayer de l’atteindre

Comment appréhendez-vous cette finale ?

Le fait de ne pas avoir pu aller jusqu’au bout de l’aventure l’an dernier (le confinement a été décrété le jour de la finale locale) a provoqué une grande déception, surtout due au fait de ne pas pouvoir partager le travail effectué avec le public. Cette année il n’y aura toujours pas de public ‘physique’, mais je suis très motivé pour montrer au jury et au public présent en ligne ma présentation et essayer de passer un tour supplémentaire !

1 commentaire
  1. vive_la_monnaie - jeu 11 Mar 21 à 9 h 42

    Bon courage a ce jeune homme, sujet qui semble très interessant!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut