© SNCF

Une pétition lancée pour le maintien de la ligne directe Lyon-Barcelone

En réponse à l'annonce de l'arrêt de la collaboration entre la SNCF et la RENFE (équivalent en Espagne), occasionnant un arrêt de la ligne directe entre Lyon et Barcelone, une pétition vient d'être lancée pour contrer cette décision.

C'est la coopération RENFE-SNCF qui avait permis de développer une offre transfrontalière entre la France et l'Espagne, mais d'ici à la fin de l'année cette ligne n'existera plus. Lancée en 2013, la ligne directe entre Lyon et Barcelone devrait être supprimée à partir du 11 décembre 2022. Une décision que la SNCF explique par "une crise sanitaire qui a fortement fragilisé les résultats de l'entité depuis 2020".  En réponse et réaction à cet arrêt, une pétition vient d'être lancée.

À partir de la mi-décembre, le trajet Lyon-Barcelone en train ne durera plus 5 heures, mais 6 ou 7 en passant par deux ou trois correspondances. Un allongement du temps qui selon la pétition entraînerait "une alternative pour se diriger vers l'avion."

Autre que cette augmentation du temps de transport, la pétition souligne des effets néfastes sur la planète. " Cette décision conjointe de supprimer cette ligne est incompréhensible et irresponsable au vu de l'urgence climatique", appuyant son propos avec des chiffres, "avec un impact CO2 jusqu'à 65 fois moins important que l’avion ou jusqu’à 26 fois moins que la voiture thermique ». 

La pétition qui a aujourd'hui 307 signatures (ici) espère faire bouger les choses pour ne pas que " les voyageurs soient pris en otage et fassent le choix de rallonger le temps de transport ou polluer à outrance en prenant l'avion."

Lire aussi : Fin de la ligne direct Lyon-Barcelone avant début 2023

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut