Depuis son ouverture, début janvier, la Maison Lyon pour l’emploi de Gerland, inaugurée mardi 14 septembre, a accueilli 1500 personnes. (Photo Hadrien Jame)

Une nouvelle Maison pour l’emploi inaugurée à Lyon, pour rapprocher l'offre de la demande

Ce mardi, une sixième Maison Lyon pour l’emploi était inaugurée dans le 7e arrondissement de Lyon, à deux pas de la Halle Tony Garnier. Ouverte aux bénéficiaires depuis le début de l’année, elle doit permettre de favoriser la rencontre entre l’offre d’emploi et la demande, alors que celle-ci reste forte sur le territoire de la métropole. 

Implantées sur le territoire de la ville de Lyon depuis 2008, à l’initiative de la mairie, en partenariat avec l’État, Pôle emploi et depuis plusieurs années la Métropole et la Région, les Maisons Lyon pour l’emploi comptent une nouvelle venue. Inaugurée ce mardi 14 septembre, l’antenne installée à Gerland, dans le 7e arrondissement, à deux pas de la Halle Tony Garnier, "propose un accueil et un accompagnement pour les publics qui sont en recherche d’informations, d’orientation ou d’insertion sociale et professionnelle", explique son directeur Vincent Beley. 

Rapprocher l’offre et la demande 

Lieu de convergence des différents acteurs de l’insertion professionnelle, La Maison pour l’emploi rassemble notamment la mission locale, les acteurs de pôle emploi, mais aussi la maison métropolitaine pour l’insertion et l’emploi. Depuis le mois de janvier 2021, date officieuse de l’ouverture de cette nouvelle antenne, "1500 personnes différentes ont été accueillies et suivies", selon Vincent Beley. Le secteur choisi pour implanter ce nouvel établissement n’est d'ailleurs pas anodin, puisqu'il se situe à "proximité de quartiers prioritaires", à l’instar de la Cité Jardin, notamment. 

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, était présent pour l'inauguration de cette Maison Lyon pour l'emploi de Gerland, aux côtés de représentants de la région, de la Métropole de Lyon ou encore de l'État. (Photo Hadrien Jame)

Cet espace dédié à l’insertion professionnelle doit permettre de rapprocher l’offre et la demande. Un outil essentiel alors que, selon les chiffres du deuxième trimestre 2021, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s’établit en moyenne à 132 520 dans la Métropole de Lyon. Pour le directeur de la maison métropolitaine d'insertion pour l'emploi, "les employeurs et les entreprises sont aussi investis dans cette antenne, pour développer des simulations d’entretien, des rencontres métiers, des parrainages, du tutorat, mais aussi du recrutement". À cet égard, la structure s'appuie sur la Charte des 1000 entreprises pour l'insertion et l'emploi, "un outil formidable, qui permet à chaque entreprise, quel que soit son secteur ou sa taille, de s’investir pour l’insertion professionnelle", se félicitait Vincent Beley.

"La transition écologique est porteuse d’emploi"

"Grâce à la collaboration entre acteurs, nous allons pouvoir, ici, servir plusieurs publics, avec un accompagnement individualisé et des ateliers collectifs, sans qu’ils aient à naviguer dans un labyrinthe administratif", se réjouissait le maire de Lyon, Grégory Doucet, présent pour couper le ruban lors de cette inauguration. L’occasion pour l’élu EELV de rappeler que l’insertion est bien une des "priorités" de ses équipes, "même si nous, « les écologistes », ne sommes pas toujours connus pour ça" et d’ajouter, "la transition écologique est porteuse d’emploi, car nous cherchons à créer un maximum d’emplois locaux et durables, ce qui nous permettra de sortir du marasme économique". 

 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut