laurie-anne sapey-triomphe
©Tim Douet

Une Lyonnaise en finale nationale de Ma thèse en 180 secondes

La finale nationale de “Ma thèse en 180 secondes” se tient, ce soir, à Nancy. Laurie-Anne Sapey-Triomphe, la gagnante de la finale lyonnaise, tentera sa chance.

Les 27 lauréats sélectionnés lors des finales régionales se rencontreront lors de la finale nationale, ce soir, à partir de 18h à Nancy, au centre Prouvé, en partenariat avec l'Université de Lorraine.

Laurie-Anne Sapey-Triomphe, qui prépare sa thèse de doctorat en neurosciences cognitives et activités d’enseignement au centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL), à l’université Claude-Bernard/Lyon 1, a remporté la finale lyonnaise et séduit le jury (dont Lyon Capitale était l’un des membres, et partenaire média de l'événement) par son aisance, la clarté de sa problématique et la vulgarisation de son étude.

Le vainqueur recevra un prix de 1 500 euros, le 2e lauréat un prix de 1 000 euros et le 3e de 750 euros, tandis que le prix du public recevra 500 euros.

Les trois premiers participeront à la finale internationale, le 1er octobre, à Paris. Ils concourront alors aux côtés des représentants de sept pays francophones : la Belgique, le Burkina Faso, le Cameroun, le Maroc, le Québec, le Sénégal et la Tunisie.

Qui est Laurie-Anne Sapey-Triomphe ?

ENS Lyon jusqu’au master, doctorat dépendant de l’université Lyon 1

Biologie, puis thèse en neurosciences cognitives

Intitulé de sa thèse : Inférence et apprentissage perceptifs dans l’autisme : une approche neurophysiologique et comportementale

Son parcours en 5 dates

– 2007 : Baccalauréat scientifique en section européenne (mention très bien), suivi de 2 ans de classe préparatoire en biologie (BCPST)

– Septembre 2009 : Entrée à l’École normale supérieure (ENS) de Lyon, en licence de biologie

– Juin 2012 : Obtention d’un master Enseignement à l’ENS et de l’agrégation de sciences de la vie, de la Terre et de l’univers

– Juin 2013 : Obtention d’un master Recherche Biosciences à l’ENS (mention très bien, major de la promotion)

– Septembre 2013 à 2016 : Thèse de doctorat en neurosciences cognitives et activités d’enseignement en master à l’ENS

L’objet de sa thèse en 3 lignes

Comment les personnes avec des troubles du spectre de l’autisme (TSA), en particulier avec un syndrome d’Asperger, perçoivent-elles le monde ? Cette thèse de neurosciences cherche à comprendre ces mécanismes de perception en étudiant le comportement et le fonctionnement cérébral de personnes avec TSA.

Pourquoi avoir choisi ce thème ?

“Je suis fascinée depuis longtemps par le fonctionnement du cerveau, explique Laurie-Anne Sapey-Triomphe, et par la manière dont certains troubles cérébraux (comme les TSA) peuvent modifier notre rapport aux autres et au monde. Je trouve les recherches sur les TSA passionnantes et j’aimerais contribuer à ces connaissances afin d’aider au mieux les personnes avec TSA. 1 % de la population est touchée par ce trouble, il y a donc de grands enjeux liés à la compréhension des TSA.”

Pourquoi souhaitiez-vous participer au concours “Ma thèse en 180 secondes” ?

“Je pense qu’il est important de savoir vulgariser la recherche afin qu’elle soit accessible à tous, répond Laurie-Anne Sapey-Triomphe, et j’aime tout particulièrement échanger sur mon sujet de thèse. Je trouve que “Ma thèse en 180 secondes” est un exercice dynamique très formateur et intéressant. J’espère que ma présentation pourra également sensibiliser le public à ce que vivent les personnes avec TSA.”

2 commentaires
  1. SophieV - mer 3 Juin 15 à 17 h 43

    Quel parcours ! bravo et bonne chance 🙂

  2. Seuz - jeu 4 Juin 15 à 14 h 36

    Bravo pour ce choix de thèse. Comment peut on procurer cete dernière?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut