Une école de commerce propose, à Lyon, de moduler les frais de scolarité selon les revenus des familles

L'ESSCA School of Management de Lyon, qui compte environ 750 étudiants, proposera à la rentrée prochaine d'adapter les frais de scolarité des étudiants en fonction de la situation financière de chaque famille. Cette action s'inscrit dans la volonté de l'école de "donner sa chance au plus grand nombre".

L'école de commerce ESSCA, et plus particulièrement son campus de Lyon, se positionne avec ce dispositif comme "la seule école de commerce à moduler ses frais de scolarité selon les revenus des familles". À partir de la rentrée scolaire 2021/2022, les frais de scolarité des étudiants entrants en première année dans le cadre du "Programme Grande Ecole et en Bachelor", dits "primo-entrants", seront adaptés à la situation financière de chaque famille.

Cette "action majeure, concrète et innovante", selon les termes utilisés par l'école de commerce lyonnaise, permettra d'offrir aux étudiants "l'un des meilleurs cadre de travail" dans l'enseignement supérieur français.

Selon Pierre-Yves Genon, directeur du campus de Lyon : "La tendance du secteur qui voit ces frais s’accroître d’année en année ne favorise pas l’accès de nos établissements à tous les étudiants". Ce nouveau modèle économique proposé pourrait "permettre davantage de diversité sociale des apprenants".

La modulation des frais de scolarité selon les ressources des familles serait alors l'opportunité de faire de "l'ouverture sociale [...] une réalité". 

L'école précise que ce dispositif "concernera dès septembre 2021 les étudiants de première année, puis sera graduellement étendu les rentrées suivantes". 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut