neige station montagne
© Tim Douet

Un vice-président de Wauquiez entendu pour “prise illégale d’intérêts”

Éric Fournier, le maire de Chamonix et élu régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, pourrait être mis en examen pour “favoritisme” et “prise illégale d’intérêts”.

Selon Le Dauphiné libéré, Éric Fournier, le maire de Chamonix, va être entendu les 15 et 17 octobre par une juge d'instruction. Il risque la mise en examen dans une affaire judiciaire pour “favoritisme” et “prise illégale d’intérêts” dans le cadre de l'attribution d'un contrat de délégation de service public (DSP) à la Compagnie du Mont-Blanc. Celui qui est aussi vice-Président de Laurent Wauquiez au conseil régional est actionnaire de cette entreprise. Il n'aurait donc pas dû prendre part au vote de son conseil municipal sur l'attribution de cette délégation de service public. 

Ce n'est pas la première fois qu'un vice-président de Laurent Wauquiez est concerné par une affaire de prise illégale d'intérêt. Comme nous l'écrivions en 2018, Gilles Chabert, le conseiller spécial Montagne de Laurent Wauquiez, a fait l'objet d'une enquête, là aussi sur des soupçons de prise illégale d’intérêts, pour avoir fait voter un plan Neige-Stations au conseil régional alors qu'il était toujours président du Syndicat national des moniteurs du ski français et administrateur de la Compagnie des Alpes.

Montagne, chasse  : des lobbyistes bien introduits

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut