Un risque allergique élevé

Les pollens de Bouleaux, de Charmes, de Frênes et surtout de Platanes ont fait grimper le risque allergique à un niveau élevé selon les analyses effectuées dans l'agglomération par le réseau national de surveillance aérobiologie (indice 4 sur 5). "C'est parti, on a vendu en pagaille des antihistaminiques", confie une pharmacienne du centre ville de Lyon. Les prévisions ne laissent pas présager d'accalmie cette semaine.

à lire également
Une étude publiée mercredi montre que des particules de plastique seraient déversées par la neige dans les Alpes et dans l’Arctique notamment. Les chercheurs réclament des recherches urgentes pour évaluer les risques sanitaires.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut