Un risque allergique élevé

Les pollens de Bouleaux, de Charmes, de Frênes et surtout de Platanes ont fait grimper le risque allergique à un niveau élevé selon les analyses effectuées dans l'agglomération par le réseau national de surveillance aérobiologie (indice 4 sur 5). "C'est parti, on a vendu en pagaille des antihistaminiques", confie une pharmacienne du centre ville de Lyon. Les prévisions ne laissent pas présager d'accalmie cette semaine.

à lire également
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, doit prendre de nouveau la parole ce mercredi à 19h sur l'épidémie de coronavirus. De nouvelles mesures sont attendues, notamment à Paris. Certaines agglomérations vont être classées en "zone écarlate", avec vraisemblablement de nouvelles restrictions.
Faire défiler vers le haut