Un rassemblement hétéroclite en hommage aux victimes de Saint-Quentin

Un rassemblement en hommage aux victimes de l’attentat du vendredi 26 juin en Isère a eu lieu dimanche. Il a réuni près de 300 personnes devant la mosquée de Villefontaine, une ville proche de Saint-Quentin-Fallavier.

Les autorités musulmanes du nord-Isère ont voulu faire passer un message : le vivre-ensemble est possible. Hier, dans la cour de la mosquée de Villefontaine, près de 300 personnes, athées ou religieuses, se sont réunies à la mémoire des victimes de l’attentat du 26 juin.

Le maire de Villefontaine, le recteur de la mosquée, le pasteur de l’église protestante ou encore le prêtre de la paroisse catholique ont tous pris la parole. Ils ont dénoncé un acte barbare, incompatible avec la religion musulmane, visant à créer des divisions. Le Figaro rapporte que Raymond Feyssaguet, premier édile de la commune (UDI), a déclaré que les musulmans "aussi sont des victimes, [car ils] risquent de nouveau d'être pointés du doigt, accusés à tort d'être responsables. Il faut éviter cela, ne pas tomber dans le piège".

Après les déclarations, la foule unie, parfois main dans la main, a observé une minute de silence. Elle s’est séparée peu avant 19h.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut