Un policier en grève de la faim

Ce policier lyonnais était blessé très grièvement en 1999 lors d'une intervention. Placé en invalidité, sa mise à la retraite est alors engagée. Ce que Patrice Caro ne peut digérer c'est qu'il va perdre ainsi - de façon absurde - une partie de sa retraite. Il demande d'accéder au grade d'officier pour rétablir la situation. Il est soutenu par de nombreux policiers et par le député Georges Fenech (UMP) qui a promis d'en informer Nicolas Sarkozy.

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut