Un élève agresse le proviseur de son collège près de Lyon

Scolarisé au collège Paul Vallon de Givors, dans le Rhône, le jeune homme de 18 ans a écopé de trois mois de prison avec sursis en comparution immédiate.

Un entretien pédagogique qui dégénère. Le 9 mars dernier, un élève du collège Paul Vallon de Givors est convoqué dans le bureau du proviseur en présence de sa mère et de sa soeur afin d'évoquer son avenir. Lequel s'oriente vers une exclusion de l'établissement.

Rapidement, la situation dégénère. Le jeune homme de 18 ans se met à tutoyer le principal. Il le bouscule puis le menace de mort avant de plaquer au mur la conseillère pédagogique qui assiste à l'entrevue. C'est finalement la conseillière principale d'éducation (CPE) qui parvient à calmer la situation, comme l'écrit Le Progrès.

Ce mercredi, à la barre du tribunal, le jeune homme, au casier judiciaire vierge, avait perdu de son aplomb à l'heure de balbutier quelques explications peu convaincantes. Jugé en comparution immédiate pour violences aggravées et menaces de mort, il a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 175 heures de travaux d'intérêt général. Il devra également indemniser le principal du collège.

à lire également
Dessin rubrique Education Lyon Capitale 794 © Isacile
Malgré la mise en place du système d’évaluation des compétences, les notes font toujours partie du paysage scolaire français. En période de conseils de classe, elles alimentent les conversations familiales et deviennent vite sujet de crispation, voire source de conflit. Comment réagir aux “mauvaises” notes et surtout comment aider son enfant ?
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut