Avocats palais de justice
© Tim Douet

Un détenu de la prison de Lyon-Corbas accusé d’agression sexuelle relaxé

Une médecin de la maison d’arrêt de Corbas avait déposé plainte le 17 décembre contre un détenu pour une agression sexuelle lors d'une consultation. Le détenu a été relaxé samedi 29 février.

Le détenu se plaignait de douleur au bas-ventre et aux testicules lorsque la médecin l’a ausculté lors d’une consultation. Cette dernière a accusé l’homme de l’avoir forcé à toucher son sexe puis de s’être masturbé devant elle raconte Le Progrès.

L’homme cumulant une vingtaine de condamnations a seulement reconnu la masturbation, expliquant que c’était la seule chose qui soulageait sa douleur. Son avocat a pointé du doigt le fait que la praticienne avait salué normalement le détenu à l’issue de la consultation et que son client avait bien un kyste aux parties génitales.

Le tribunal semble avoir été convaincu par les arguments de la défense et par les images de vidéosurveillance et a relaxé le prévenu. Le détenu a tout de même écopé de six mois de prison supplémentaires à cause de son comportement lors de la première comparution.

Faire défiler vers le haut