Un député au secours de l'action gouvernementale

le climat politique est lourd à quelques mois des élections européennes du mois de juin. La côte de popularité de Nicolas Sarkozy est au plus bas. En cette période de crise, l'étiquette UMP est loin d'être des plus légères à porter. Un schéma assez traditionnel qui finit toujours par jouer des tours au parti au pouvoir lors d'un scrutin. Les européennes avancent à grand pas et l'avenir ne s'annonce pas chargé de bonnes nouvelles. Alors sur le terrain, les députés UMP tentent de désamorcer la bombe à retardement. Michel Havard, député et leader de l'opposition municipale à Gérard Collomb, va à la rencontre de ses électeurs sur les marchés de sa circonscription pour soutenir la parole gouvernementale plusieurs fois par semaine. Une mission plus difficile aujourd'hui qu'avant la crise. " Personne ne m'a jamais insulté ou sauté à la gorge mais on sent que les français sont inquiets. Ils s'interrogent sur des questions d'emplois, de pouvoir d'achat ", explique Michel Havard. Mercredi matin, nous l'avons suivi sur le marché de Saint-Just, dans le cinquième arrondissement.

Auteur:Paul Terra

Vidéo:Thomas Bernardi

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut