Un cercle de silence perturbé par un groupuscule d'extrême droite

Le stoïcisme des organisateurs de la manifestation silencieuse a vite ennuyé les perturbateurs, partis après trois minutes de fanfaronnade.

Tous les deuxième mercredi du mois, près de 130 habitués se réunissent place des terreaux, en cercle et en silence pour afficher leur soutien aux personnes sans papiers en rétention. L'initiative est d'abord née à Toulouse où des moines franciscains ont créé cette manifestation non violente puis a été reprise à Lyon par le Réseau Education Sans Frontière et le père Michel Durand. Cependant, mercredi 10 juin, ce rendez-vous hebdomadaire a été perturbé par une trentaine de jeunes identitaires lyonnais, un groupuscule d'extrême droite qui a revendiqué l'action jeudi matin sur son site Internet en diffusant une vidéo. Le groupuscule a affirmé vouloir " fêter avec les principaux responsables, la coupe du monde de l'immigration ". Un évènement similaire avait déjà eu lieu le 11 juillet dernier (lire article).

Victor Guilbert

Photo : image tirée de la vidéo.

28 commentaires
  1. dazin1 - jeu 22 Juil 10 à 14 h 28

    Et les jeunes il faudrait révisé votre histoire, par ce que les cercles du silence sont à l'origine des rassemblement chrétiens, on est loin de l'extreme gauche anar quand même. Je suis né aux Minguettes, j'ai 30 ans et je vais au cercle du silence. Par contre les jeunes identitaires ont plutôt l'air de venir d' Ainay d'ou part d'ailleur leur manifestation du 8 décembre. Et oui au delà de la presqu'il lyonnaise il y a un autre monde qui maintenant arrive en métro...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut