Trottinette en solde ? Attention aux mauvais plans et modèles interdits

Ces soldes d'hiver marquent l'arrivée de nombreuses promotions sur les trottinettes. Certains produits soldés pourraient vite se terminer en mauvaise affaire, avec 1 500 euros de plus à payer à la fin.

Les soldes d'hiver 2020 sont les premiers après l'arrivée de nouvelles réglementations sur les trottinettes. Or certains vendeurs cassent les prix de modèle qui ne respectent pas toujours les règles désormais en vigueur. Dans ce contexte, ce qui pourrait paraître comme une bonne affaire, pour en réalité devenir un très mauvais plan.

Depuis fin octobre, les seuls engins autorisés sur les routes sont ceux dont "la vitesse maximale par construction est supérieure à 6 km/h et ne dépasse pas 25 km/h". Ceux qui ne respecteront pas cette règle risque désormais une amende de 1 500 euros, mais aussi que leur assurance refuse toute indemnisation en cas d'accident.

Les engins exotiques qui ont pu fleurir ces derniers mois sont également interdits, puisque le Code de la route autorise : "véhicule sans place assise, conçu et construit pour le déplacement d'une seule personne et dépourvu de tout aménagement destiné au transport de marchandises, équipé d'un moteur non thermique ou d'une assistance".

Dès lors, il est impératif de vérifier que ces points sont bien respectés avant d'acheter un "engin de déplacement personnel motorisé", même si le prix est "sacrifié" durant les soldes. Certains vendeurs précisent parfois que leurs produits ne peuvent être utilisés que "sur chemin privé", comprendre qu'ils sont interdits sur la voie publique.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut