trafic

Trafic routier : Lyon plus fluide que Paris

Les Lyonnais ont perdu en moyenne 36 heures dans les bouchons, contre 45 heures pour les Parisiens. Le rapport de la société Inrix, spécialisée dans l’étude du trafic routier, apporte quelques éclairages sur l’évolution des embouteillages dans la métropole de Lyon.

Lyon, seconde ville la plus embouteillée de France

Le trafic s'est relativement fluidifié entre 2014 et 2015 puisque les conducteurs ont économisé 4 heures dans les bouchons. Lyon reste cependant la deuxième ville la plus embouteillée de France. Le principal goulot d'étranglement est l'A6 d'Écully jusqu'à Perrache. À cet égard, le projet de déclassement de l'A6 et de l'A7 et la relance des projets de contournement permettraient de fluidifier cette zone.

La baisse du temps passé dans les bouchons s'explique principalement par la hausse du covoiturage. La France est le leader européen en la matière. À Lyon, deuxième ville la plus visitée de France, le covoiturage a permis une baisse de 20 % du nombre de conducteurs.

Le chômage et le ralentissement de l'économie ne sont pas étrangers non plus à cette baisse du nombre de conducteurs, d'après la firme.

Optimod’Lyon, leader européen de la mobilité

Les progrès de la métropole sont aussi liés à des initiatives locales. Le projet Smart City Lyon vise ainsi à faire du Grand Lyon une métropole “intelligente”. En prenant en compte les contraintes énergétiques, environnementales et démographiques de demain, il vise à faire de la métropole un pôle d'innovation. Interconnectivité, mise en réseau, modes de déplacement doux, respect de l'environnement et développement durable sont les maîtres mots de ce projet expérimental.

Le volet Optimod'Lyon de Smart City Lyon s'attache particulièrement à la question de la mobilité. Ce projet a mis en place quatre services clés, dont principalement le premier GPS multimodal sur smartphone et un site Web pour trouver le moyen de transport le plus efficace.

1 commentaire
  1. Bernard - dim 20 Mar 16 à 0 h 00

    Cette façon de compter ne vaut RIEN car elle ne dit pas combien d'automobilistes perdent du temps. Imaginons deux villes de 1 million d'habitants - Dans la 1ère 20 % de gens prennent la voiture et perdent 60 heures chacun : 200 000 x 60 = 12 millions d'heures perdues. - Dans la 2ème 50 % des gens prennent la voiture et perdent seulement 30 heures chacun : 500 000 x 30 = 15 millions d'heures perdues. Quelle est la plus embouteillée des deux villes ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut