Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet

Tensions avec Collomb : Kimelfeld évoque sa relation avec le maire de Lyon

Candidat ? Pas candidat ? Candidat où ? Pour le moment, le maire de Lyon Gérard Collomb n’a pas dévoilé ses ambitions pour 2020. David Kimelfeld, le président de la Métropole, est quant à lui d’ores et déjà candidat pour la Métropole de Lyon en 2020. Il réagit à la guéguerre que se livrent depuis plusieurs semaines Collomb et lui.

Samedi, à l’occasion du lancement de son association "Nous sommes la Métropole", David Kimelfeld a réaffiché toute sa détermination pour sa candidature à la Métropole de Lyon en 2020. Il est resté sourd à l’appel du pied de Gérard Collomb qui lui proposait d’être candidat à la mairie de Lyon. "Ma détermination aujourd’hui est sans faille. Parce qu’ensemble, nous sommes la Métropole", a souligné le président de la Métropole, également maire du 4e arrondissement de Lyon.

Depuis des semaines, la tension monte entre le maire de Lyon et le président de la Métropole. Mardi, dans Le Progrès, Laurent Wauquiez s’est dit "préoccupé par les tensions que je vois monter entre la Ville et la Métropole à un niveau qui n’est pas raisonnable". "ll faut mettre les deux hommes autour de la table. On ne va pas vivre dans un combat de tranchées pendant des mois et des mois", a ajouté le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. David Kimelfeld lui a répondu. Non sans ironie (lire ici).

David Kimelfeld évoque sa relation avec Gérard Collomb ce mercredi. "Que certains veuillent jeter de l’huile sur le feu, je le regrette mais je pense que cela vient plus de son entourage (à Gérard Collomb) que de lui-même. Pour moi, il n’y a pas d’histoire", explique dans les colonnes de quotidien régional le président de la Métropole.

Kimelfeld : "Je respecte le maire de Lyon"

"Avec le maire de Lyon, nous sommes deux êtres de responsabilité. On a tout intérêt tous les deux à ce que les dossiers sortent dans les délais. Ce serait mortifère de vouloir bloquer un dossier parce qu’on n’a pas la même sensibilité sur tel sujet. Je ne nie pas le sentiment que peuvent ressentir les gens, mais il n’y a pas de dossier bloqué. Je respecte le maire de Lyon, car derrière lui, il y a les habitants de la ville", appuie le maire de la Croix-Rousse.

Lundi, Kimelfeld et Collomb se sont croisés à l’inauguration du nouveau mémorial en hommage aux enfants d’Izieu, place Carnot (Lyon 2e) en présence de Beate et Serge Klarsfeld. Les deux hommes se sont salués avec courtoisie. Avec même le sourire. Le maire de Lyon a également pris le temps de saluer ses anciens proches, les députés de Lyon Anne Brugnera, Jean-Louis Touraine et Thomas Rudigoz, désormais passés dans le "camp" Kimelfeld.

à lire également
Le Sénat a voté le budget 2015 de la Sécurité Sociale. FRANCOIS GUILLOT / AFP
Les sénatoriales, c'est dimanche. En pleine crise du coronavirus, cette élection, pourtant très importante, a du mal à passionner les foules. Surtout que seulement les grands-électeurs (députés, conseillers régionaux, conseillers départementaux, conseillers municipaux...) peuvent voter. Qui est candidat dans le Rhône ?
1 commentaire
  1. raslebol69 - 10 avril 2019

    Super le choix de la photo (et depuis ils ont pris un an et demi de plus)....

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut