Essai tramway T6 (crédit Sytral)
Article payant

Sytral : la ruée vers l’est de Lyon

La nouvelle majorité écologiste mise sur un développement massif des transports en commun pour accompagner les mesures visant à réduire la place de la voiture dans l’agglomération. Pour offrir des alternatives, le budget d’investissement du Sytral a été multiplié par deux sur ce mandat. Le réseau de transports en commun, longtemps focalisé sur la desserte de Lyon, va mettre, d’ici 2026, le cap à l’est.

Les écologistes ont toujours eu un faible pour le tramway depuis que l’outil est réapparu sur les radars des collectivités à la fin des années 1990. Ce mode de transport en commun a plusieurs mérites à leurs yeux. Il est plus économe que le métro et permet d’enlever des voies de circulation automobile. Aux manettes de la Métropole de Lyon et du Sytral, ils s’apprêtent à en lancer un peu partout dans l’agglomération dans les années à venir. Lors du mandat précédent, cet outil semblait en perte de vitesse, concurrencé par l’apparition de bus à haut niveau de service (BHNS). Pour résoudre le problème d’une ligne C3 saturée, l’option tram avait été rapidement abandonnée au profit d’un trolleybus en site propre.

Un scénario qui assurait une desserte tout aussi efficace avec un volume de travaux à réaliser moins important. L’arrivée d’une nouvelle majorité à la Métropole comme au Sytral rebat les cartes. C’est sur le tramway que les écologistes vont s’appuyer pour élargir l’offre de transports en commun et offrir des alternatives à la voiture. “Une ligne de bus à haut niveau de service est pertinente pour accueillir de 10 000 à 45 000 voyageurs par jour. Le tramway peut monter jusqu’à 80 000”, compare Jean-Charles Kohlhaas, vice-président de la Métropole en charge des transports. Le doublement du budget d’investissement du Sytral explique aussi le choix du tramway. Jamais le syndicat des transports en commun n’avait mis autant de moyens.

Il vous reste 79 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Faire défiler vers le haut