duty free

St-Exupéry : le duty free le moins cher d'Europe

duty free ()

Selon une étude anglaise, c'est l'aéroport lyonnais qui pratique les prix les plus bas d'Europe, inférieurs de 11,9 % par rapport aux commerces traditionnels. N'y achetez pas de cosmétique ou de Vodka, relativement plus chers qu'ailleurs. En revanche, Lyon est très attractif pour le whisky et surtout pour l'iPad.

Une étude anglaise consacre St-Exupéry comme l'aéroport le moins cher d'Europe. Ce ne sont pas les coûts des vols dont il est ici question, mais des prix des boutiques hors TVA, inférieurs en moyenne de 11,9 % par rapport aux magasins traditionnels. Ce chiffre concerne un panier de 22 articles exonérés de TVA, pour les voyageurs qui se déplacent à l'intérieur de l'Union européenne. Les autres - ceux qui transitent seulement dans l'Union Européenne au départ et à l'arrivée d'un pays extérieur - bénéficient d'une absence totale de taxes. En tête du classement se distinguent Lyon et Paris (- 11,5 %), tandis que Heathrow à Londres (- 3,1 %), et Berlin (- 4,6 %) apparaissent en queue de peloton.

Ce marché est colossal. "L'aéroport crée un environnement parfait pour acheter : les consommateurs ont du temps à tuer, ils ont l'esprit léger du fait de leurs vacances et disposent d'argent dans leurs poches", analyse Bruce Fair, directeur général de Kelkoo. L'an dernier, 3,04 milliards d'euros ont été dépensés dans les aéroports européens. Ces consommateurs en transit ont ainsi économisé 6,2 % du prix d'achat. L'étude souligne que la baisse des prix devrait s'élever à 17,4 % en Europe continentale et 14,9 % au Royaume-Uni, considérant les taux de TVA pratiqués. Mais pour expliquer cette différence, les enseignes avancent des coûts supérieurs, notamment les loyers et les charges salariales.

duty free ()

Barcelone, imbattable pour les cigarettes

Au final, les prix dans les aéroports varient fortement : pour une caméra Panasonic FZ38, comptez 325 euros à Heathrow et 167 euros à Lyon. Dans le détail, St-Exupéry qui totalise six boutiques n'est pas du tout compétitif pour la cosmétique et les parfums pour lesquels les prix sont parmi les plus élevés d'Europe. Pour les alcools, c'est en France (Paris et Lyon) que la vodka est la plus chère : 22,88 euros la bouteille, contre 14,52 euros à Londres. A 16,91 euros, le whisky (Red Label) y est moins onéreux qu'à Amsterdam (23,88 euros), Berlin (17,32 euros) et Rome (18,61 euros), mais plus qu'à Barcelone (16,02 euros). Pour le tabac, Barcelone est imbattable (19,2 euros le lot de Marlboro, 20,4 euros le lot Rothman), contre 23,88 euros et 25,47 euros en France et 32,2 euros pour les deux marques à Heathrow. Là où Lyon est vraiment attractif, c'est pour l'iPad : 675,7 euros, comme à Rome et Barcelone, soit quelques dizaines d'euros de moins que les autres métropoles européennes. La différence n'est cependant pas saisissante au point d'inciter des étrangers à venir spécialement ici pour faire leurs emplettes.

Cette étude a été commandée par la société de vente en ligne Kelkoo, qui montre ainsi que les boutiques des aéroports restent 6,1 % plus onéreuses que les sites de vente en ligne.

Crédit photos : O. Chassignole/Aéroports de Lyon

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut