SELIM

Sélim, le Givordin sportif de France 2

SÉLIM ()

A suivre, l'escapade sportive et culturelle sur l'île Saint-Martin en compagnie de Sélim le Givordin et de la clique des ''5 touristes'' de France 2. Dès ce lundi à 18 heures.

Sélectionné pour l'émission de télé-réalité ''5 touristes'' diffusée actuellement sur France 2, le jeune coach sportif Sélim Tiar de Givors s'est envolé avec quatre inconnus aux goûts très différents pour l'île Saint-Martin. Agé de 24 ans, le Rhôdanien a exercé le water-polo en nationale 1 avant de faire un DEUST en métier de la forme et un DEUG en STAPS (Sciences et Techniques et activités physiques et sportives). Il exerce actuellement le métier de coach sportif à plein temps à Urban tonic.

C'est riche de ce bagage que Sélim tentera d'être élu ''meilleur touriste de la semaine'' en proposant des activités aux autres candidats. Qui séduira, gagnera... Rencontre avec l'intéressé.

Lyon Capitale : Qu'est-ce qui vous a poussé à participer à cette émission ?

Sélim Tiar : Au début, j'ai participé au casting de l'émission Pékin-Express puis j'ai été contacté par la production de 5 touristes. Je correspondais au profil jeune et sportif recherché. J'adore voyager et découvrir d'autres cultures, je n'ai pas hésité à participer à ce type d'émission. Celle-ci m'a permis de concilier ma soif d'aventure et ma passion pour le sport et surtout de la faire partager.

Des coups de cœur ?

En effet, j'ai une pensée particulière pour notre chauffeur, un homme simple et touchant, avec qui nous avons passé une grande partie du temps. Il nous a par exemple organisé une course de bernard-l'érmite (petit crustacé décapode, Ndlr) qui m'a beaucoup amusée. Ce genre d'anecdotes me rappellent mon enfance, c'est quelque chose de fort.

SELIM ()

Des clashes ?

Pas vraiment, j'ai pourtant un tempérament assez réactif et j'aurais été le premier à m'emporter. Mais là tout le monde était cordial et détendu, l'ambiance était agréable.

L'image de star de la télé-réalité vous fait-elle peur ?

Si j'ai participé à cette émission, c'est pour son côté découverte, culturel et familial. Je ne me serais jamais inscrit à quelque chose comme Secret Story, je voulais garder une image sérieuse et pas de guignol. Le public de France 2 est aussi différent, il est plus vaste et intéressé par la découverte. Je ne pense pas avoir changé mon image par cette émission et passer pour une star de la télé-réalité.

Une expérience à refaire ?

Tout à fait, je ne retire que du positif de cette expérience. L'aventure humaine était très intense, je suis même resté en contact avec deux autres participants. L'un attiré par le côté jet-set et l'autre davantage intéressé par la culture. Professionnellement, je ne vois pas encore les retombées de cette participation mais cela n'est pas un but pour moi. J'ai fait cela pour le plaisir.

Les péripéties du jeune sportif givordin sur l'île Saint-Martin sont à suivre dès le 8 août à 18 heures sur France 2.

Vidéo : les conseils forme de Sélim

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut