dentexia

Scandale Dentexia : un numéro vert pour les victimes de Rhône-Alpes

Pour tenter d'orienter les centaines de patients victimes des soins dentaires low cost Dentexia, l'Agence régionale de Santé met en place un numéro vert à partir de lundi.

Près de 3000 victimes des centres dentaires low-cost Dentexia se sont retrouvées à la fois endettés et édentés. Alors que le mois dernier, le collectif de patient contre Dentexia était reçu par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, et dénonçait "des mesurettes", l'Agence régionale de Santé Auvergne-Rhône Alpes tente d'apporter sa pierre à l'édifice par la mise en place d'un numéro vert.

Complications physiques et désespoir financier

Ainsi, les centaines de victimes touchées en Rhône-Alpes pourront prochainement être "écoutés, accompagnés et orientés vers des interlocuteurs susceptibles de répondre à leurs besoins". Un service qui aura sans doute des difficultés à gérer par téléphone certains cas. En effet, des victimes ont subi de telles complications que le simple fait de manger est devenu difficile, voir impossible. À cela s'ajoute également un désespoir financier : les témoignages recueillis par lelanceur.fr estimaient le montant moyen des soins autour de 10 000 euros par victime.

Ouvert à partir du 2 mai, du lundi au vendredi de 9 heures à 12 h30, les patients peuvent appeler le numéro vert au 0 800 100 378.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut