Sarkozy veut remettre à plat la sécurité en Europe

Nicolas Sarkozy était en déplacement aujourd'hui à Evian (Haute-Savoie) pour clôturer la World Policy Conference organisée par l'Institut français des relations internationales (Ifri). Le président français a proposé la tenue d'un sommet d'ici fin 2009 pour remettre à plat la sécurité en Europe quelques jours après avoir lancé l'idée d'un nouveau 'Bretton Woods' pour relancer le système financier mondial. 'Nous pouvons le faire dans le cadre de l'OSCE*, seule enceinte qui rassemble sur un pied d'égalité tous les acteurs de la sécurité paneuropéenne' a déclaré le président français en présence de nombreux leaders mondiaux et de hautes personnalités internationales. Au président russe Dmitri Medvedev, Nicolas Sarkozy a dit qu' 'entre nous, il (fallait) rétablir la confiance qui est la condition d'un partenariat stratégique ambitieux', rejoignant à la proposition de son homologue russe pour un nouveau pacte de sécurité 'de Vancouver à Vladivostok'.

Nicolas Sarkozy, très attendu sur la crise financière a estimé que 'seule l'action coordonnée des banques centrales et des gouvernements permettra d'enrayer le risque systémique et d'assurer le financement des économies' face à une 'tempête financière sans précédent'. Dmitri Medvedev a ajouté que la cause de la crise financière mondiale actuelle, était 'l'égoisme économique de certains pays'.

* OSCE : organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

à lire également
Emmanuel Macron, à Lyon, en septembre 2017 © Tim Douet
Présentée comme la petite sœur de la loi sur le secret des affaires, celle sur les fake news est vécue par les médias comme une entrave supplémentaire à la liberté de la presse. La promesse du Gouvernement de les exclure du périmètre d’une loi focalisée sur les plateformes en ligne peine à convaincre.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut