Saint-Priest : le policier tué poursuivait une voiture volée

Le policier qui a perdu la vie dans la nuit de mercredi à jeudi poursuivait une voiture volée. Le véhicule suspect a été abandonné sur place.

D'après les informations recueillies par Lyon Capitale, le policier municipal qui est mort la nuit dernière à la limite entre Vénissieux et Saint-Priest avait pris en chasse une voiture qui avait commis de "graves et nombreuses infractions au Code de la route", rapporte une source proche du dossier. C'est lors de cette course-poursuite que l'équipage a percuté un bus de la ligne C25, non loin de l'arrêt Lyder.

La voiture poursuivie a été abandonnée sur les lieux de l'accident. D'après les premiers éléments de l'enquête, elle était déclarée volée depuis l'été 2013 et portait de fausses plaques d'immatriculation.

Le deuxième policier municipal, qui se trouvait à la place passager au moment de l'accident, est toujours hospitalisé dans un état grave.

à lire également
police
Des pistolets, un fusil à pompe, un chargeur de kalachnikov, des munitions, des gilets pare-balles avec l'inscription "Police". Des gendarmes ont fait la découverte d'un véritable arsenal dans un box à Tassin-la-Demi-Lune, près de Lyon, cette semaine. 
Faire défiler vers le haut