Richard Benamou accusé de détournements

L’ancien président de l’AS Duchère, Richard Benamou est accusé d’avoir détourné plus de 240 000 euros.

L’affaire a été révélée par l’hebdo satirique Les Potins d’Angèle. Courant février, le fisc a mis en évidence d’étranges pratiques commises par Richard Benamou*, l’ancien président de l’AS Duchère. À la tête du club de football local durant treize années, ce dernier est accusé d’avoir puisé dans les caisses de l'AS Duchère pour financer un autre club, Corbas, dont il est toujours le président. Selon Richard Benamou, il s'agissait de prêts qui ont été remboursés. Mais les inspecteurs du fisc lui reprochent également d’avoir détourné de l’argent du club à des fins strictement personnelles. Les anomalies de gestion porteraient sur une somme totale de 240 000 euros.

“Benamou a des pratiques particulières”

Contacté par nos soins, Mohamed Tria, qui a pris la place de Richard Benamou, à la tête de l’AS Duchère, en octobre 2008, assure qu’il n’a pas encore pris de décision quant à la suite à donner à cette affaire. “Je suis en phase de réflexion, soupire-t-il un brin embarrassé. Comme vous le savez, j’ai pris ce club dans un état calamiteux. Cette histoire est gênante pour notre image.” Effectivement, depuis l’arrivée de Tria, l’AS Duchère a entrepris un gros travail en misant énormément sur son école de football et une meilleure intégration au sein du 9e arrondissement de Lyon.

Se pose alors les conséquences directes sur les finances du club ? “J’amènerais les garanties nécessaires pour que nos licenciés ne soient pas pénalisés”, indique Mohamed Tria. Forcément interrogé sur son prédécesseur, le nouveau président de l’AS Duchère lâchera une phrase qui résume à elle seule tout cet imbroglio : “Richard Benamou a une façon très particulière de présider un club de foot.” Affaire à suivre.

*A l’heure où paraît cet article, Richard Benamou reste injoignable.

à lire également
Hormis sur l'autoroute A6, sur lequel la préfecture a pris un arrêté de fermeture, aucun blocage n'est à noter dans le Rhône à la mi-journée selon les services de l'Etat. Des points de ralentissements existent en revanche, notamment sur la métropole.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut