Route de campagne © Tim Douet
© Tim Douet

Rhône : mortalité routière en hausse lors du premier semestre

Les six premiers mois affichent un bilan de 33 accidents mortels. Des chiffres inquiétants, essentiellement dus à un mois de juin catastrophique.

Les accidents mortels ont énormément augmenté en toute fin du premier semestre 2018 dans le Rhône. Au total, neuf personnes ont été tuées sur les routes du département en juin, portant le bilan de la première moitié de l’année à 33 morts. Selon Le Progrès, les chiffres ont augmenté de 6,45 % par rapport à 2017, où 31 victimes étaient à déplorer sur la même période. Juin 2018 a renversé la statistique des dix dernières années, qui affichait jusque-là une moyenne de trois accidents mortels lors du premier mois de l'été.

Les fautes d'inattention restent la première cause de la mortalité routière dans le Rhône. Seuls quelques accidents sont liés à la conduite en état d'ivresse ou à une attitude dangereuse sur la route. Les plus touchés sont principalement les automobilistes, dont le nombre de décès s'élève à quinze. Huit piétons, sept motards et trois cyclistes complètent la liste des victimes.

Le premier semestre affiche également un lourd bilan pour les autres indicateurs routiers, dont la plupart sont au rouge. Le quotidien indique également que le nombre d'accidents corporels a augmenté de 7,59 % par rapport à l'an passé.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut