pollution

Rhône : fini la circulation alternée, voilà la circulation différenciée

Le préfet a annoncé cet après-midi la mise en place d’un nouveau dispositif de lutte contre la pollution dans la métropole. Abandon de la circulation alternée et renforcement du programme Crit’air, les nouvelles mesures devraient prendre effet à la rentrée à Lyon et Villeurbanne.

"Plus réactif, plus précis et plus harmonieux", telle est l'ambition du préfet de région pour son nouveau dispositif de gestion des pics de pollution. Partie du constat que "20 % des véhicules les plus polluants produisent 80 % de la pollution totale", la préfecture a décidé de réorienter ses objectifs. À partir de cet automne, les vignettes Crit'air seront obligatoires pour circuler à Lyon et Villeurbanne. Elles permettent de distinguer les véhicules en leur attribuant un score en fonction de leurs émissions de polluants atmosphériques. Lors des pics de pollution, seuls les véhicules dont ce score est inférieur au seuil fixé par la préfecture pourront circuler dans la métropole.

Concrètement, cela concerne surtout les voitures anciennes ainsi que les 4x4. À noter que les véhicules considérés comme trop polluants pourront se voir refuser l'attribution d'une vignette, donc le droit de circuler en ville. Pour l'heure, moins d'un tiers du parc automobile rhodanien en serait équipé. Enfin, la région se réserve également le droit de diminuer les limitations de vitesse en cas d'épisode de pollution prolongé.

Le préfet a également averti que "les conducteurs ne respectant pas ces mesures seront considérés comme étant en infraction". Sans plus de précisions. On peut néanmoins s'attendre à une longue "période d'éducation et d'incitation" avant de voir tomber les premières amendes.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut