"Reporters solidaires " s'engage sur de nouveaux fronts

Composée de 12 journalistes français et cinq journalistes guinéens, l'association lyonnaise a vu le jour en avril 2008. Elle vise à soutenir la formation des jeunes journalistes africains, en créant des liens entre confrères. 'Les journalistes là-bas manquent de moyens mais pas d'enthousiasme', affirme la présidente de l'association, Christine Cognat, ancienne journaliste au Progrès. En 2008, quelques reporters lyonnais sont allés en Guinée en tant que bénévoles. Dans ce pays, englué dans la corruption, ils ont soutenu la publication de deux journaux-écoles par des jeunes journalistes locaux.

Marine Badoux

à lire également
Impôts
Vers un crash philanthropique ? Après une année fiscale particulièrement difficile pour les associations et ONG dépendant presque exclusivement des dons, le gouvernement annonce de nouvelles mesures qui pourraient aggraver la situation pour les acteurs de la solidarité.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut