Vaccin
© Tim Douet

Région : une épidémie de grippe "exceptionnellement longue"

L’agence de santé régionale Auvergne-Rhône-Alpes a publié un premier bilan de l’épidémie de grippe qui a frappé la région cet hiver. Elle a duré près de 14 semaines et 62 personnes ont succombé au virus en Auvergne-Rhône-Alpes.

Une épidémie "exceptionnellement longue", voilà comment l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes qualifie l’épisode grippal qui a marqué la région cet hiver. Pendant près de 14 semaines, 306 200 personnes ont consulté un médecin pour des symptômes grippaux. Des chiffres que l’ARS considère "modérés", puisque lors du pic d’épidémie, le taux de consultation, établi à 506 pour 100 000 habitants, est inférieur aux taux des précédents hivers. Quant aux urgences de la région, elles ont reçu 9 529 personnes, dont 1 506 ont été hospitalisées.

La région Auvergne-Rhône-Alpes a malgré tout été placée en alerte rouge pendant cinq semaines

Le nombre de cas grave le plus élevé depuis 2009-10

Chaque année, des personnes succombent à la grippe. Pour l’hiver 2017-2018, 395 cas graves ont été recensés. C’est le plus important chiffre constaté depuis l’épidémie de 2009-2010. 62 personnes ont perdu la vie, dont 20 étaient âgées de 20 à 64 ans, les personnes âgées étant les plus vulnérables. A l’échelle nationale, 54 % des personnes de plus de 65 ans vaccinées n’ont pas été atteint de la grippe cette année.

à lire également
Illustration maternité © Frederick Florin / AFP
Le scandale des “bébés sans bras” a mis en évidence des défaillances et traduit des dysfonctionnements dans le dispositif de sécurité sanitaire français, considéré comme l’un des plus performants au monde. Pour Lyon Capitale, plusieurs médecins épidémiologistes, toxicologues, neurologues et députés, dont deux anciennes ministres de l’Environnement, en dressent un constat inquiétant.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut