La coquille de la mairie de Villefranche-sur-Saône dans sa campagne d’affichage – Capture d’écran Facebook

Quand Villefranche-sur-Saône confond philosophie et géographie

Une petite coquille s’est glissée dans la campagne de sensibilisation lancée par la commune du Beaujolais.

Oups la boulette. La commune de Villefranche-sur-Saône (69) a récemment lancé une large campagne d’affichage pour dénoncer et sensibiliser aux violences faites aux femmes. Sur de grands panneaux sont imprimés des chiffres, et des constats sur les violences dont sont victimes les femmes. Pour illustrer ses propos, la ville a également choisi d’inscrire en blanc sur noir des citations de célèbres philosophes : Gandhi, Jean Guéhenno ou encore Jean-Paul Sartre. Ou plutôt "Jean-Paul Sarthe". Sous la célèbre citation de l’existentialiste "La violence sous quelque forme qu’elle se manifeste est un échec", le nom du philosophe était un peu amoché, pour prendre la forme du département. L’hebdomadaire Le Patriote a relevé cette petite coquille en relayant son article sur Facebook, où les internautes n’ont pas manqué de se moquer gentiment de cette bourde.

La marie de Villefranche-sur-Saône a assuré avoir corrigé son erreur, en rappelant que du 19 eu 25 novembre de nombreux événements seront organisés en ville pour briser le silence autour des violences que subissent les femmes.

à lire également
Célestins salle © Tim
Théâtre. Alors que la plupart des théâtres n’auront pas encore rouvert leurs portes, Les Célestins accueilleront en septembre un Othello qui devrait lancer la saison de la plus belle des manières. Elle et Lui, la nouvelle création du jeune Etienne Gaudillère sera aussi au programme ainsi que le Laboureur de Bohême, de retour au TNP de Villeurbanne.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut