Punaises de lit

Punaises de lit à Lyon : des habitants dénoncent leur bailleur

Dans une lettre ouverte, des habitants du quartier Pernon de la Croix-Rousse dénoncent l'inaction de leur bailleur Grand Lyon Habitat, après une infestation de punaises de lit et de nombreux problèmes de vétusté dans leurs logements.

Après une infestation de punaises de lit particulièrement résiliente, les habitants du quartier Pernon de la Croix-Rousse dénoncent leurs conditions de logement dans une lettre ouverte. "Habitations vétustes, systèmes électriques plus aux normes", "fuites des évacuations d'eau et fissures", les habitants lancent un appel aux pouvoirs publics pour que leur bailleur, Grand Lyon Habitat, prenne des mesures pour restaurer les immeubles et les appartements. Au cœur de l'indignation, le "mépris" et le manque de communication et d'information de la part du bailleur que ressentent les locataires.

Une infestation de punaises de lit

Cet été, le quartier Pernon a subi une infestation de punaises de lit. Ces insectes particulièrement résilients avaient envahi plusieurs appartements, provoquant rougeurs et démangeaisons chez certains habitants. Aujourd'hui, ces derniers se plaignent de ne pas avoir été informés de cette épidémie localisée, alors que leur bailleur Grand Lyon Habitat semblait être au courant. "La plupart d'entre nous ont découvert le problème grâce à un article du journal local […] Certains se sont vu prescrire des traitements impertinents pour les démangeaisons (cortisone, traitements anti galle, antidépresseurs, anxiolytiques), aucune information à ce sujet n'ayant été transmise" s'insurgent les habitants dans leur lettre. En effet, selon eux 14 appartements du secteur avaient été traités contre les punaises de lit, une opération "faite sans prévention alors que des produits extrêmement forts sont utilisés pour chasser ces insectes". Face à ce défaut d'information, les locataires ont contacté leur bailleur qui leur aurait expliqué ne pas vouloir afficher la présence de punaises de lit pour "ne pas provoquer de psychose générale".

Vétusté inquiétante et manque d'entretien

Pour les habitants, ces punaises de lit sont une conséquence de problèmes de vétusté et d'entretien qui assaillent le quartier depuis plusieurs années. "Plusieurs évacuations d'eau fuient à même l'immeuble à l'angle de la rue Pernon et Ferré, proches des poubelles, déversant donc des excréments et urine sur le mur et le sol. Nous avons quasiment tous des prises électriques qui ne fonctionnent pas […] et le passage d'entretien de nos chaudières n'a pas eu ieu pendant 2 ans, voire plus" s'indignent les locataires. Une insalubrité telle que "des techniciens et des intervenants refusent de rentrer chez certains voisins en raison de l'état de leur habitation". Face à l'accumulation de ces problèmes, les habitants du quartier Pernon en appellent aux institutions et collectivités locales et dénoncent "l'inaction et le mépris du bailleur social" public Grand Lyon Habitat.

Grand Lyon Habitat estime avoir suivi le protocole de traitement

De son côté, Grand Lyon Habitat estime avoir fait tout son possible pour enrayer la problématique des punaises de lit. Contacté, le bailleur indique être au courant de l'infestation depuis mars dernier, et avoir immédiatement enclenché le protocole de traitement. Seulement, les punaises sont restées et sembleraient avoir envahi d'autres habitations au cours du mois de juillet. Après de nouveaux signalements, le bailleur indique avoir encore une fois suivi la procédure de "cartographie générale des logements touchés" et "demandé un rendez-vous en urgence au prestataire […] qui a fait état de 13 logements touchés sur les 39 que compte la résidence". Le bailleur indique que les logements seront traités en août, et qu'un courrier a été envoyé à tous les locataires pour les prévenir du problème. Pour ce qui est des autres problèmes de vétusté, qui pourraient avoir conduit à l'infestation des punaises de lit, le bailleur se garde de tout commentaire et indique que "les réclamations sont traitées quotidiennement".

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut