Publicités éphémères, elles arrivent sur les trottoirs de Lyon !

Prisées des jeunes, les publicités éphémères arrivent de manière officielle à Lyon. Depuis lundi et pour un an et demi, elles sont testées dans trois villes de France : Bordeaux, Nantes et Lyon.

Discrètes, éphémères et surtout moins polluantes, les publicités arrivent enfin sur les trottoirs de la ville de Lyon. Un décret publié dimanche soir au Journal Officiel concerne les villes de Nantes, Bordeaux ainsi que la capitale des Gaules, qui pourront pendant un an et demi tester ce nouveau concept. Grâce à des pochoirs, des solutions aqueuses ou biodégradables, il sera désormais possible de faire sa publicité sur le sol. Une phase de test pour l'instant puisque cette expérimentation "déroge à plusieurs règles du Code de la route et du Code de l’environnement [qui] interdisent d’apposer des marquages publicitaires sur les trottoirs", précise le décret.

Quelques restrictions malgré tout

Si les publicités éphémères sont désormais autorisées, il faudra tout de même respecter quelques règles : pas plus de 2,5 m² de surface et une présence qui n'excède pas dix jours. Elles devront également être espacées les unes des autres d'au moins 80 mètres. En phase d'expérimentation pour l'instant, des contrôles seront effectués tous les six mois pour veiller à ce que ces publicités ne mettent pas en danger les piétons, les cyclistes ou les automobilistes. Comme le souligne le décret, les trois ministères chargés de ce test peuvent, "en fonction des circonstances [...] à tout moment, par arrêté conjoint, suspendre l’expérimentation, ou y mettre un terme”. Un bilan devra également être dressé pour recenser tous les commerçants ayant eu recours à ces publicités.

à lire également
pub bellcour
Dans une vidéo pour le collectif lyonnais Plein la vue, le maire de Grenoble témoigne du choix politique de réduire la publicité en ville à l'heure où une consultation publique sur le sujet a été ouverte par la Métropole de Lyon.
1 commentaire
  1. Gilles - 26 décembre 2017

    Chouette, encore davantage de pub.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut