Voiture brulée © afp Kiazek
© afp Kiazek

Lyon : sept voitures incendiées à la Duchère

Samedi, en début de soirée, sept voitures ont été brulées à la Duchère, à Lyon.

Le Progrès rapportes dans ses colonnes plusieurs voitures brulées dans le quartier de la Duchère hier soir, aux alentours de 18 h 15.  Au total sept véhicules ont été la cible d'incendies criminels devant la MJC, rue des Erables. Deux véhicules de secours sont intervenus accompagnés par la police pour maîtriser les flammes.

9 commentaires
  1. RomB - dim 15 Nov 20 à 9 h 06

    Cet article ne fait que quelques lignes et pourtant comporte plusieurs erreurs :
    1. La Duchère n'est pas "proche de Lyon" mais bien dans 9ème arrondissement de Lyon
    2. Ce ne sont pas 7 voitures qui ont été la cible d'incendie mais uniquement 2 voitures.

    Ce qui en revanche n'est pas mentionné dans votre article c'est la durée d'intervention des forces de l'ordre et des pompiers qui ont été appelé par de nombreux riverains à 18h et sont intervenus sur place à 18h40 pour la police et 18h50 pour les pompiers.

    En 50 minutes, le feu s'est donc logiquement propagé à 5 autres voitures.

    Modéré
    1. JANUS - dim 15 Nov 20 à 11 h 01

      Pour RomB, c'est la faute des pompiers et des policiers !

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Abolition_de_la_monnaie - dim 15 Nov 20 à 11 h 36

        A l'avenir, lorsqu'un incendie ne sera pas maîtrisé parce qu'il n'y aura personne pour l'éteindre, vous pourrez accuser l'épicier du coin qui aura vendu des briquets ! 😀

        Si les pompiers ont eu peur se recevoir des projectiles, ou si les policiers étaient en sous effectifs, ou si l'Education n'apprend pas à certains "comment gérer leurs frustrations", ou si l'économie de ces quartiers, vu la conception, vu la répartition de l'activité économique, est totalement pourrie et fait qu'avec le confinement les "trafics" ne sont plus possibles, etc.

        et bien je pense qu'il est temps pour tout remettre bien à plat et à la lumière, sans hypocrisie, sans chantage, dans des débats publics sur les chaines de télé à grande écoute et aux horaires de grande écoute, afin de résoudre les inégalités quelles qu'elles soient.

        Et tant qu'on ne prendra pas ce chemin, la violence des uns croira résoudre/soigner la violence des autres. 🙂

        PS/ et comme il y a de la monnaie et que vous soutenez son usage 😉 on continuera à payer des gens pour aller au casse-pipe. C'est le principe du "salariat". w: il désignait initialement la ration de sel fournie aux soldats romains, puis désigna l'indemnité en argent versée pour acheter le sel et autres vivres (salarium).

        Signaler un commentaire inapproprié
      2. RomB - dim 15 Nov 20 à 13 h 12

        Non, je ne dis pas que c'est la faute des policiers.
        Je constate simplement que leurs délais d'intervention a été très long et a engendré du danger pour les habitants du quartier.
        Je comprends tout à fait que la police et les pompiers aient leur contraintes.

        Cependant, je trouve anormal d'attendre 50 minutes pour une intervention de pompiers dans un quartier résidentiel. A qui la faute ? Je ne saurais répondre à cette question.

        Signaler un commentaire inapproprié
  2. JANUS - dim 15 Nov 20 à 10 h 50

    La kayera dans ces œuvres

    Signaler un commentaire inapproprié
  3. Meritocratierepublicaine - dim 15 Nov 20 à 11 h 08

    Bonne remarque de RomB
    Je suis également dans Lyon 9, la police est inexistante ( sauf pour enlever les voitures les jours de marchés).
    Plusieurs appels de la police pour tapage nocturne place de Paris - gare de Vaise( dit autrement, des glandeurs alocolises et drogues qui crient la nuit) et aucune intervention de la police. Le plus hallucinant est que c'est toujours vrai pendant le confinement.
    Je ne parle pas de la Maire EELV qui préfère l'inauguration des plantations de plantes vertes que de s'occuper des vrais priorités.

    Signaler un commentaire inapproprié
  4. Meritocratierepublicaine - dim 15 Nov 20 à 11 h 24

    @ janus, la police est payé pour intervenir rapidement, l'inaction est une complicité et engendre les prochains méfaits.
    une partie de la population à toujours une tendance à transgresser les lois ( c'est vrai de tout temps), allant jusqu'à de la sauvagerie. La différence ( je compare avec plusieurs autres villes où j'ai vécu) c'est l'inaction et l'effacement hallucinant ( pas vu une patrouille de police dans le 9 en 1 an) de la police lyonnaise devant des incivilités visibles et faciles à stopper. Je n'ai jamais vu autant de fumeur de canabis dans la rue sans aucune réaction des forces publiques. J'ai même vu une bande( 10 personnes) fumée à quelques mètres du commissariat et de la marie en pleine journée !!
    Pour ceux qui en douterait, fumer du canabis ou être alcoolisé sur la voie publique est interdit😊

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - dim 15 Nov 20 à 11 h 47

      Lu sur le site du ministère de l'intérieur :
      " Ivresse sur la voie publique

      L'ivresse manifeste dans un lieu public (dans la rue, un parc...) est interdite. Il n'y a pas de taux d'alcoolémie défini pour définir une telle ivresse. L'état d'ivresse est apprécié par les forces de l'ordre selon la situation.
      Les forces de l'ordre sont autorisées à placer une personne en état d'ivresse en cellule de dégrisement. Ce placement dure le temps nécessaire pour que les effets de l'alcool se dissipent (6 heures en général, mais cette durée est laissée à l'appréciation des policiers).
      La personne arrêtée en état d'ivresse sur la voie publique risque une contravention qui peut atteindre 150 €. La personne sera jugée par le tribunal de police.
      En cas d'hospitalisation (pour cause de coma éthylique, par exemple), la convocation et l'audition auront lieu ultérieurement."

      _____________

      Vous aurez noté : "L'état d'ivresse est apprécié par les forces de l'ordre selon la situation."
      😀

      Je me demande aussi combien de personnes ont pris cette amende de 150 euros (vous aurez noté dans le texte : "risque une contravention qui peut atteindre..." ça en fait du conditionnel ! 😀
      en France, alors que nous sommes un super producteur d'alcool ! (pour ne pas dire un géant mondial).

      Et mon commentaire n'est pas fait pour légitimer quoi que ce soit, car ces genres "d'additifs" ne sont que des jambes de bois à des problèmes psychologiques/pathologiques.

      Signaler un commentaire inapproprié
  5. Georges Marchais - lun 16 Nov 20 à 13 h 24

    La France est un pays de pyromanes.
    En ville les locaux brulent les voitures.
    A la campagne les locaux brulent les granges (soit les leur pour l'assurance, soit celles des autres par vengeance ou plaisir).
    Drole de pays

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut