(Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Prêtre blessé à Lyon : le tireur aurait voulu se venger de la liaison entre sa conjointe et le prêtre

Un homme a été interpellé ce vendredi 6 novembre à Lyon, accusé d'avoir tiré sur le père Nikos samedi 31 octobre. Il s'agirait d'une vengeance personnelle.

Le 31 octobre dernier, un prêtre orthodoxe, le père Nikos, avait été la cible de coups de feu alors qu'il fermait la porte de son domicile du 7e arrondissement de Lyon. Un Géorgien de 40 ans, accusé d'être à l'origine des tirs, a été interpellé ce vendredi 6 novembre à son domicile du 1er arrondissement de Lyon.

D'après les informations du Parisien, il s'agirait d'une vengeance personnelle. Placé en garde-à-vue, l'homme interpellé a reconnu avoir tiré sur le père Nikos, sans volonté de le tuer. Il a motivé son geste par le fait que sa conjointe avait eu une liaison avec le prêtre orthodoxe. Touché au foie, ce dernier a été opéré et est sorti du coma mercredi dernier. C'est ainsi qu'il a évoqué devant les enquêteurs la possibilité d'une vengeance de la part d'un "mari jaloux".

Initialement, c'est un ancien fidèle de l'église orthodoxe lyonnaise, Jean-Michel Dhimoïla, qui avait été hâtivement accusé des coups de feu sur les réseaux sociaux. Il avait souhaité donner sa version des faits à Lyon Capitale (lire ici). Cette piste a été définitivement écartée par les enquêteurs, tout comme la piste terroriste.

 

 

4 commentaires
  1. JANUS - sam 7 Nov 20 à 18 h 10

    Une histoire de yaourt grec !

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. Pije - sam 7 Nov 20 à 18 h 42

    JL Mélenchon l'accusateur précoce va avoir les boules

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Galapiat - dim 8 Nov 20 à 10 h 08

      Complètement hors sujet ! mais ça a du te défouler faute de réflexion.

      Modéré
      1. Pije - lun 9 Nov 20 à 16 h 23

        Non je ne pense pas me tromper en affirmant que JL Mélenchon avait publiquement accusé une autre personne : celui qui avait eu dans le passé des échanges musclés avec ce prêtre.
        Il avait même mis en cause Dupont Aignan
        Comme souvent JLM avait par la suite retiré son message pour ne pas passer pour ce qu'il est.
        https://www.lyoncapitale.fr/actualite/pretre-blesse-par-balle-a-lyon-accuse-sur-les-reseaux-sociaux-jean-michel-dhimoila-s-explique/
        https://www.lyonmag.com/article/111181/homme-accuse-a-tort-d-8217-etre-l-8217-auteur-de-la-fusillade-a-lyon-le-parti-debout-la-france-pret-a-attaquer-jean-luc-melenchon-en-diffamation

        Modéré

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut