Salle de Cinéma

Près de Lyon : le cinéma de Rillieux-La-Pape jongle entre pass sanitaire et limitation de jauge

En réaction aux nouvelles restrictions liées à l'épidémie de Covid-19, le cinéma municipal de Rillieux-la-Pape, au nord de Lyon, a pris une initiative originale : les jours pairs, pass sanitaire, les jours impairs, limitation des places.

Mercredi 21 juillet doivent être mises en place les mesures gouvernementales annoncées par Emmanuel Macron dans son dernier discours télédiffusé. Le pass sanitaire est exigé dans la majorité des lieux publics à partir de 50 personnes : cinémas, musées, théâtres, salles de concert, parc d'attractions... Pour rappel, la jauge était auparavant fixée à 1 000 personnes.

Le Ciné-Rillieux, unique salle de cinéma de cette commune de 30 000 habitants, a eu l'idée d'une démarche particulière. Lorsque la date est un nombre pair, le contrôle du pass est exigé ; il est donc nécessaire d'avoir un schéma de vaccination complet, d'avoir réalisé un test PCR ou antigénique, ou d'être rétabli de la maladie. Lors qu'il s'agit d'un jour impair, le nombre de spectateurs est limité à 49 personnes, le masque est obligatoire, mais il n'est pas nécessaire de présenter de certificat. Une bonne nouvelle pour les non-vaccinés ou en cours de vaccination, en ligne de mire de ces nouvelles restrictions.

Le site du cinéma de Rillieux-la-Pape a mis à l'affiche son nouveau système. @Ciné-Rillieux

Un arrangement qui vise à contenter tous les partis

"On fait ça pour nos spectateurs", explique Audrey Péguy-Gattegno, directrice du cinéma. "Il y en a qui ne peuvent pas se faire vacciner actuellement, et les tests coûtent très cher à l'État". Une décision prise collectivement par l'équipe du cinéma, afin de satisfaire l'ensemble de leur clientèle.

Les trois salles du Ciné-Rillieux comptent 200 places chacune, et leur effectif sera donc divisé par quatre. Cette mesure n'est finalement pas celle qui pénalise le plus le commerce, puisqu'il faut pour contrôler le pass sanitaire à l'entrée mobiliser des employés, des téléphones pour vérifier le QR code... "Ça nous coûte plus cher d'investir dans l'équipement sanitaire", affirme la directrice.

La fin de cette solution n'est pas définie à l'heure actuelle. "Si la situation sanitaire s'aggrave dans le Rhône, on réfléchira à changer notre système", indique Audrey Péguy-Gattegno. Plusieurs possibilités s'offrent au Ciné-Rilleux : arrêter les séances sans pass sanitaire, ou imposer le port du masque même lorsque celui-ci a été contrôlé. L'avis des clients est aussi un facteur de décision important pour l'équipe ; pour le moment, ces derniers semblent se réjouir de cette initiative. "De manière générale, on a de très bons retours, les gens pensent que c'est un bon compromis", conclut la directrice.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut