Image d’illustration hopital © Antoine Merlet

Près de Lyon : la CGT appelle à un rassemblement contre la fermeture des urgences de nuit

La fermeture, pour l'instant temporaire, des urgences de nuit à Givors fait grincer des dents les syndicats. Ils appellent à une troisième journée de grève et de mobilisation.

Le rendez-vous est donné par le syndicat samedi 4 décembre de 11h à 15h, devant l'hôpital de Givors. La CGT appelle les soignants et les habitants à se mobiliser contre la fermeture des urgences de nuit dans cet hôpital de proximité. Le 4 décembre est aussi une journée de grève pour le personnel de l'établissement, après deux journées précédentes les 8 et 19 novembre.

Leurs revendications sont multiples, ils se mobilisent contre : "la fermeture du service des urgences et des menaces sur la maternité", "la dégradation [des] conditions de travail et le manque de personnel" et "les fermetures de lits".

Les urgences de nuit ont d'abord été fermée de 20h30 à 7h30 pendant un mois du 25 octobre au 30 novembre. Un choix motivé par un manque de personnel pour faire fonctionner le service. La fermeture a ensuite été prolongée jusqu'au 3 janvier 2022. Sur ces horaires les patients doivent se tourner vers les urgences les plus proches : à Lyon-sud, ou plus loin, à Vienne.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut