Menace de mort tagué contre le maire de Rillieux-la-Pape

Près de Lyon : deux très jeunes mineurs soupçonnés d’être à l’origine des menaces de mort contre le maire de Rillieux-la-Pape

La police a interpellé deux jeunes mineurs à Rillieux-la-Pape, elle les soupçonne d’être les auteurs de tags menaçant de mort le maire de Rillieux-la-Pape.

"Le maire, on va te couper la tête" ces termes ont été tagués sur les murs de la « Maison pour tous » des Alagniers et une école à Rillieux-la-Pape le 6 mars 2021. La police, sur place au moment des dégradations, a pu interpeller un des membres du groupe à l’origine des faits. Le suspect, âgé de seulement 11 ans a été placé en retenue judiciaire, l’équivalent de la garde à vue destiné aux enfants de moins de 13 ans. Il a reconnu avoir participé aux tags, mais a nié les menaces de mort envers le maire de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet.

Grâce à l’exploitation des vidéosurveillances, un autre membre de la bande de jeunes, âgé de 12 ans, a été identifié, interpellé et placé en retenue judiciaire dans la matinée de ce mercredi 31 mars. Il a, de son côté, reconnu être l’auteur du tag "Force à la Duchère", mais nié être celui des menaces de mort.

Les deux mineurs sont convoqués en mai à la Maison Judiciaire et du Droit de Rillieux-la-Pape en vue d’une mesure de réparation pénale suivie par les services de Protection judiciaire de la Jeunesse.

Faire défiler vers le haut