Jambon

Près de Lyon : 54 000 faux testicules déposés devant le siège d'Aoste

L'association de protection des animaux de ferme va déposer 54 000 faux testicules ensanglantés devant le siège d'Aoste, Cochonou et Justin Bridou situé à Saint-Priest.

Ce vendredi après-midi, 54 000 faux testicules vont être déposés par Welfram au siège d'Aoste, Cochonou et Justin Bridou à Saint-Priest “en mémoire des 27 000 porcelets castrés à vif chaque jour en France.” L'association demande au groupe “de s’engager officiellement à ne plus s’approvisionner en porcs castrés sans anesthésie”. 

D'après Welfarm, “85 % des cochons mâles subissent cette mutilation, sans aucune prise en charge de la douleur. Une situation dramatique aggravée par les politiques d’achat de certaines marques de charcuterie comme Fleury Michon, Raffin, Pierre Schmidt, Terre de Breizh et le groupe Aoste. À l’inverse, les marques Brocéliande et Bordeau Chesnel refusent de s’approvisionner en porcs castrés sans anesthésie”.  

L'association souhaite promouvoir des alternatives à la castration réalisée pour éviter que la viande devienne “odorante” : “élever des porcs entiers et détecter les carcasses odorantes sur la chaîne d’abattage. Ces dernières sont alors orientées vers la salaison sèche ou les plats transformés, deux circuits de commercialisation où le "risque d’odeur" est nul puisque l’odeur ne se révèle qu’à la première cuisson de la viande et utiliser un "vaccin anti-odeur" bloquant temporairement la puberté des cochons, et donc la production de l’hormone responsable du risque d’odeur”.

Welfarm organisera une journée de mobilisation à Lyon de 9h à 17h, place du Général Leclerc à Lyon pour parler de la castration des cochons. 

à lire également
La préfecture a décidé d'abaisser les vitesses maximales autorisées dans la métropole de Lyon mais n'a pas choisi d'instaurer la circulation différenciée pour cause de Fête des lumières et de mouvements sociaux. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut