faits divers arrestation police

Près de Lyon : 18 mois de prison pour avoir roué de coups son ex-compagne

Dimanche dernier, la police a interpellé un homme coupable d'avoir violemment battu son ex-petite amie. Présenté au Tribunal Judiciaire de Lyon mardi, il a écopé d'une peine de 18 mois de prison, dont 10 avec sursis.

Une scène d'une rare violence s'est produite dimanche dernier dans un appartement situé rue Jean Lurçat, à Bron. Ivre, un homme originaire de Toulouse s'est présenté au domicile de son ex-compagne, frappant avec virulence à sa porte et agissant avec insistance face à son refus de lui ouvrir.

Finalement, face au tumulte provoqué par son ex-compagnon et afin de ne pas perturber le voisinage, la femme s'est exécutée et lui a permis d'entrer. C'est alors que les choses ont dégénéré...

Dans un accès de violence, l'homme âgé d'une trentaine d'années a ruée sa victime de coups de poing et de pied adressés au visage et au corps. Finalement, celle-ci est parvenue à fuir en allant se réfugier chez ses parents, à Vénissieux, et a déposé plainte contre son agresseur, expliquant avoir été victime d'autres coups de sa part par le passé, lorsqu'il étaient encore en couple.

Alertés, des membres de police-secours sont parvenus à intercepter l'individu, très défavorablement connu des services de police. Placé en garde à vue, l'homme a nié les faits. Jugé en comparution immédiate mardi par le Tribunal Judiciaire de Lyon, le coupable a écopé de 18 mois de prison, dont 10 avec sursis, et a été écroué.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut