PORTRAIT D'ENTREPRENEUR : BRUNO BERGE, LE CHERCHEUR-ENTREPRENEUR

Les applications sont immenses, notamment dans la téléphonie mobile. Conscient de la rupture technologique, ce chercheur de l'Ecole Normale Supérieur de Lyon brevette son invention puis la propose à Canon... qui l'a refuse. "C'est à ce moment là qu'a germé l'envie de créer". Il décide alors de se former à l'EM Lyon au métier d'entrepreneur. En 2002, il lance enfin Varioptic grâce à des fonds d'un concours. Mais conscient qu'il "reste un chercheur", il embauche un directeur général pour prendre la tête de la start-up. Le choix s'annonce judicieux : quelques mois plus tard, ils signent leur premier contrat avec le géant coréen Samsung. Un bonheur n'arrivant jamais seule, ce contrat leur permet de lever 29 millions de fonds. "On a franchi le plus dur, souligne le DG, Etienne Paillard. Reste maintenant à être retenu par les plus grands opérateurs de téléphonie". L'adoption il y a quelques semaines par STMicroelectronics de la technologie est certainement de nature à dissiper ces inquiétudes.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut