albanais2_9404
© Elise Julliard

Pont Kitchener : un gardien remplace les tentes et les SDF

Après l'évacuation du camp de demandeurs d'asile du pont Kitchener (Lyon 2e), le Grand Lyon annonce qu'il va payer un gardien pour surveiller le terrain.

Après l'évacuation par les forces de l'ordre hier matin de 300 demandeurs d'asile sous le pont Kitchener à Lyon 2e, la communauté urbaine de Lyon, propriétaire du terrain, annonce qu'elle va procéder à la sécurisation des lieux afin d'éviter toute nouvelle installation de SDF.

Hier, "les directions opérationnelles du Grand Lyon (propreté, voirie, logistique et bâtiments) ont procédé au nettoiement total du terrain" précise la communauté urbaine. "Le Grand Lyon, propriétaire du terrain, et qui avait demandé à la justice son évacuation, va maintenant engager toutes les mesures permettant de sécuriser ce site pour empêcher toute nouvelle occupation. En attendant que des dispositifs pérennes soient définitivement installés, le Grand Lyon a missionné une société de gardiennage".

La communauté urbaine ne dit pas combien le gardiennage du site va lui coûter.

2 commentaires
  1. Kasneh - mer 20 Nov 13 à 9 h 12

    Sans le déclassement de l'autoroute urbain et ses trémies, il risque d' y rester longtemps

  2. Robes Pierre - mer 20 Nov 13 à 22 h 49

    aucun cout du gardiennage, ni d'ailleurs du nettoyage que l'on aurait du faire exécuter par les occupants, mais c'est vrai il ne faut pas les traumatiser.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut