Pollution : la qualité de l'air à Lyon est bonne en ce début de semaine mais...

L'air est plus respirable à Lyon en ce début de semaine. Le mercure a chuté et la qualité de l'air s'est considérablement améliorée. Mais un nouvel épisode de pollution menace la ville à partir du week-end prochain.

Lyon a connu deux jours de circulation différenciée vendredi et samedi avec un épisode de pollution à l'ozone sur l'agglomération lyonnaise.

Depuis dimanche, l'air est plus respirable à Lyon. Ca va mieux. Le mercure a chuté (de 40 vendredi à 25 ce lundi) et la qualité de l'air s'est considérablement améliorée.

Une bonne qualité de l'air lundi et mardi

"Lundi 3 août, l’amélioration globale de la situation est plus nette avec la présence de conditions météorologiques plus dispersives et des masses d’air renouvelées. La qualité de l’air sera bonne en Auvergne Rhône-Alpes", précise ce lundi le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes.

Idem pour mardi, où un vent du nord conséquent et dispersif dans la région va permettre le maintien d'une bonne qualité de l'air.

Le retour vendredi de la canicule... et de la pollution ?

Le calme de retour. Avant la tempête ? En effet, les températures caniculaires vont être de retour dès la fin de la semaine à Lyon.

Au moins 37 degrés sont attendus à Lyon pendant une semaine à partir de vendredi... Météo France prévoit 37 degrés à Lyon le vendredi 7 août, puis 38 degrés samedi, dimanche, lundi, mardi et mercredi, ainsi que 37 jeudi... Bref, de la chaleur, des fortes chaleurs. Avec un mercure qui ne devrait pas tomber au-dessous des 20 degrés lors des nuits.

Des signaux absolument pas favorables à une bonne qualité de l'air, et beaucoup plus favorables à la formation et à l'augmentation des concentrations d'ozone. Surtout quand l'épisode caniculaire s'inscrit dans la durée. A surveiller de très près. A partir de ce vendredi donc.

à lire également
Après plusieurs jours de relative stabilité, le nombre de patients hospitalisés en réanimation des suites du covid-19 repart à la hausse ce lundi soir dans la région. Notamment dans le département du Rhône, le plus touché, mais aussi de loin le plus peuplé et le plus "armé" en hôpitaux.
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut