pollution illustration
©DR

Pollution de niveau 2 : les TCL gratuits samedi et dimanche

pollution illustration ()

©DR

Le maire de Lyon a annoncé à 11h30 la gratuité des transports en commun sur Twitter. L’agglomération lyonnaise vient de passer en alerte de niveau 2 pour les particules fines.

Capture d’écran 2014-03-14 à 12.45.35 ()

C'est une première. Alors que l'agglomération lyonnaise vient de passer en alerte de niveau 2 pour les particules fines, le président de la communauté urbaine a décidé, ainsi que le Sytral, la gratuité des transports en commun samedi et dimanche. L'équipe de campagne de Gérard Collomb a twitté l'information à 11h40 sur le réseau social. Cette décision s'ajoute à la gratuité d'une heure des Vélo'V et de Bluely.

Depuis que la gratuité des transports publics avait été adoptée par le président de la région Île-de-France, il était reproché à Gérard Collomb de ne pas en faire autant à Lyon pour lutter contre la pollution. C'est aujourd'hui le 8e jour consécutif de pollution aux particules fines dans l'agglomération lyonnaise.

Gare aux retours de vacances lundi !

Atmo Rhône-Alpes a relevé à la mi-journée, ce vendredi, une concentration de 97 µg/m3 de particules fines, après 90 µg/m3 mercredi et 86 µg/m3 jeudi. En cause, la circulation automobile, des émissions industrielles et le chauffage au bois de mauvaise qualité. Des facteurs aggravés par une météo défavorable : un temps dégagé, des températures tempérées associées à l'absence de vent. Atmo Rhône-Alpes désigne aussi les épandages agricoles qui produisent des particules fines qui se généralisent à l'ensemble du territoire national voire européen.

La situation ne devrait pas s'arranger dans les heures qui viennent. De nouvelles masses d'air sont attendues pour dimanche soir, mais les retours de vacances devraient provoquer une aggravation de la circulation automobile.

à lire également
La crise sanitaire liée à la Covid-19 a impacté nos modes de consommation, entrainant le retour du "tout emballage" et du plastique à usage unique. Comment, à Lyon, cette consommation s’est traduite ? Quels effets sur nos environnements ? Comment concilier hygiène, en pleine crise sanitaire, et réduction des déchets ?
9 commentaires
  1. rémi - 14 mars 2014

    G. COLLOMB et son projet de TOP, la pollution sera au TOP !

  2. Kriss69 - 14 mars 2014

    Le dimanche ? Mesure inutile !

  3. FOurs - 14 mars 2014

    Les mesures sont aussi pertinentes que celles en cas de canicule : les élus ne savent pas gérer…

  4. Jean-Marc Chaffringeon - 14 mars 2014

    A Rémi. Vous avez raison, réaliser le TOP sans avoir préalablement fait le COL, c'est aggraver sérieusement la situation. Le TOP ne serait alors qu'un mini COL.

  5. Sophie_Lyon - 14 mars 2014

    Le dimanche pourquoi ??? il y a bien plus de circulation aujourd'hui vendredi ! Il faut également arrêter de parler de chauffage au bois à Lyon !!! personne ne chauffe en ce moment en plus vu le temps depuis 15j !

  6. sebchr - 14 mars 2014

    Bravo mr Collomb, une belle façon de perdre la face, après Grenoble, Caen.... et même Paris, Mr Collomb se décide enfin de rendre le réseau tcl gratuit, mais trop tard allo Mr Collomb nous sommes au 8ème jour de pic de pollution. Mr Collomb doit avoir des filtres à particules dans le système clim de sa voiture de fonction, pendant que les Lyonnais se sont encrassés les poumons

  7. MLBRLyon - 14 mars 2014

    Au 4ème jour de taux >80mg/m3 le Préfet du Rhône DEVRA appliquer la loi et les arrêtés pris en 2011 et appliquer la circulation alternée! Les modalités sont déjà prêtes, nous allons donc voir dimanche ou lundi (si Air Rhône Alpes n'a pas de pression pour que le site ou les appareils de mesure tombent en panne ) si notre Préfet respecte la Loi de la République! http://www.air-rhonealpes.fr/site/media/telecharger/652319

  8. Jean-Marc Chaffringeon - 14 mars 2014

    Les premiers retours d'expérience sont, comme prévu, très décevants. A Paris, à jour identique, il y a eu encore plus de voitures en circulation. A Grenoble, toutes les personnes interrogées n'avaient pas changé leurs habitudes... (site du journal Le Parisien). Pour Lyon, il va falloir envisager d'autres solutions. Suivez mon regard...

  9. belletto - 15 mars 2014

    Quel esprit d'initiative ! Quel courrage politique ! Depuis une semaine nous nous empoisonnons les poumons, et c'est que pour le week-end et bien après les autres que notre mouton de maire se décide. Consternant ! A quand les vraies mesures qui provoquent une prise de conscience ? La circulation alternée par exemple, déjà prévue depuis longtemps, jamais utilisée. En attendant, on perd des jours d'espèrance de vie avec cet air délétère.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut