météo ciel nuage soleil pluie pollution brouillard

Pollution : à Lyon, vous pouvez vous-même tester la qualité de l'air

Le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes va prêter gratuitement à des habitants de la Métropole de Lyon des micro-capteurs pour qu'ils mesurent, eux-mêmes, la qualité de l'air dans les lieux qu'ils fréquentent au quotidien.

A partir de ce lundi 21 septembre, le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes lance l'expérience Captothèque.

La Captothèque, c'est quoi ? Pendant 10 mois, des habitants de la Métropole de Lyon vont pouvoir pendant 15 jours tester la qualité de l'air dans leur quotidien grâce à des micro-capteurs. Ces micro-capteurs sont petits, facilement transportables. Ils mesurent les particules fines PM 10, PM 2,5 et PM 1.

Un micro-capteur distribué par Atmo.

Démocratiser la surveillance de la qualité de l'air

Objectif ? Découvrir l'air que l'on respire, pour que le citoyen devienne un acteur de la qualité de l'air, qu'il se approprie. Et ainsi démocratiser la possibilité de participer à la surveillance de la qualité de l'air. Dans le métro, sur votre balcon, dans votre cuisine, au stade, sur la rocade, vous pouvez mesurer les particules fines de partout.

Tout le monde, tout habitant de la Métropole de Lyon, peut devenir "citoyen volontaire" et participer à cette phase de test en s'inscrivant sur le site de Captothèque, à partir du lundi 21 septembre.

Après 15 jours de test, les volontaires pourront analyser leurs données lors d'ateliers organisés avec les experts du laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes. Cette phase de test va durer 10 mois. Des expérimentations similaires sont menées à Grenoble et à Clermont-Ferrand.

Cette expérimentation mesure les particules fines, pas le dioxyde d'azote

Atmo compte étendre cette expérimentation plus tard afin de permettre aux habitants de la Métropole de Lyon de mesurer également d'autres polluants comme le dioxyde d'azote. Ces micro-capteurs, distribués lors de cette expérimentation, ne permettent pas de mesurer ce polluant.

Plus d'informations sur la location gratuite d'un micro-capteur ici.

Lyon Capitale s'est procuré un micro-capteur. Nous ferons nous aussi l'expérience pendant 15 jours et nous vous livrerons nos résultats et nos impressions après ce test.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut