© TD

Pollution à Lyon : la qualité de l'air se dégrade avant le retour du vent

Avec de fortes variations des températures entre le matin et l'après-midi, la concentration de particules fines augmente à Lyon.

La qualité de l'air se dégrade à Lyon ce mercredi 12 février. L'important écart des températures entre le matin et l'après-midi, associé au trafic routier et aux chauffages, contribuent à l’augmentation de la concentration de particules fines à Lyon.

"en raison de conditions plus stables qui favorisent l’accumulation des polluants, la qualité de l’air devrait légèrement se dégrader et rester bonne", précise Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes qui attribue un indice de 46 pour cette journée, la qualité de l'air moyenne étant à 50.

Jeudi, les écarts de températures seront toujours présents, mais un vent du sud avec des rafales jusqu'à 65 km/h devrait contribuer à disperser le bouchon de pollution. Vendredi, les conditions redeviennent plus calmes, et les polluants pourraient se concentrer à nouveau avant le week-end.

Faire défiler vers le haut