© TD

Pollution à Lyon : la qualité de l'air se dégrade avant le retour du vent

Avec de fortes variations des températures entre le matin et l'après-midi, la concentration de particules fines augmente à Lyon.

La qualité de l'air se dégrade à Lyon ce mercredi 12 février. L'important écart des températures entre le matin et l'après-midi, associé au trafic routier et aux chauffages, contribuent à l’augmentation de la concentration de particules fines à Lyon.

"en raison de conditions plus stables qui favorisent l’accumulation des polluants, la qualité de l’air devrait légèrement se dégrader et rester bonne", précise Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes qui attribue un indice de 46 pour cette journée, la qualité de l'air moyenne étant à 50.

Jeudi, les écarts de températures seront toujours présents, mais un vent du sud avec des rafales jusqu'à 65 km/h devrait contribuer à disperser le bouchon de pollution. Vendredi, les conditions redeviennent plus calmes, et les polluants pourraient se concentrer à nouveau avant le week-end.

à lire également
Façade du QG de Gérard Collomb à Lyon après le passage de Greenpeace
Ce mercredi matin, la façade du QG de campagne de Gérard Collomb à Lyon a été redécorée par Greenpeace. L'OGN lui demande de s'engager dans la lutte contre la pollution et d'abandonner le projet "écocide" et "climaticide" de l'Anneau des sciences. 

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut