Des voitures à Lyon

Pollution à l'ozone : les recommandations du Rhône

Afin de freiner l'épisode de pollution, la préfecture du Rhône a diffusé quelques recommandations à destination des entreprises et des usagers de véhicules.

Absence de vent, fortes chaleurs... Tant de facteurs qui expliquent l'épisode de pollution à l'ozone, actuellement en cours en Rhône-Alpes. La préfecture du Rhône a ainsi diffusé des recommandations à la population, en application des directives du gouvernement. Les véhicules motorisés sont les premières cibles : il convient donc de privilégier les solutions de "partage" pour les déplacements tels que le co-voiturage, ou les transports en commun. Aussi, la préfecture préconise d'éviter de circuler avec des véhicules polluants (date d'immatriculation antérieure au 1er janvier 2006). Pareillement, une conduite "agressive" est à proscrire. Abaisser temporairement de 20 km/h les vitesses maximales des véhicules fait également partie des recommandations.

L'air de samedi aussi pollué

Les industries sont aussi dans le viseur : la préfecture les avise de mettre en œuvre les dispositions permettant de réduire les rejets atmosphériques, sur la base des plans d'actions prévus en cas de pollution de l'air. Les entreprises sont tenues de reporter certaines opérations émettrices de COV (composés organiques volatils) et le démarrage d'unités à l'arrêt à la fin de l'épisode de pollution. Enfin, elles devront mettre en fonctionnement les systèmes de dépollution renforcés lorsqu'ils sont prévus. Selon Air Rhône-Alpes, samedi 18 juillet devrait également être une journée d'air pollué.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut