Pollock, Rothko, Soulages et une belle facture énergétique

énergétique.

Alors que démarre la très attendue exposition "Repartir à zéro" (consacrée à l'art de l'immédiate après-seconde guerre mondiale), Elyo, société de services en efficacité énergétique et environnementale du groupe GDF Suez, organise un forum dans l'enceinte du MBA intitulé : "face à la crise : quel développement durable pour réduire la facture ?". Présidées par Gérard Collomb, les trois tables rondes matinales auront vocation à définir les stratégies énergétiques des collectivités et inventer les nouvelles technologies à mettre en oeuvre pour réduire les consommations d'énergie, réduire la facture et diminuer les rejets de CO2 dans l'atmosphère.Tout un programme que vont suivre une cent-cinquantaine d'élus, de directeurs d'organismes de logement, de présidents d'université et de grandes écoles, de dirigeants d'établissements publics, d'architectes, de maîtres d'œuvre et de régisseurs d'immeuble. "Il ne s'agit pas d'une action commerciale mais d'un acte citoyen, précise Christophe Thévenon, directeur général Centre-Est Méditerrannée d'Elyo. Aujourd'hui, la plupart des collectivités ont adopté un Agenda 21 (ndlr : programme d'actions, dont l'objectif est de mettre en oeuvre de manière pérenne le développement durable à l'échelle d'un territoire), la question est de savoir comment ils vont faire".
Un chemin qui nous oblige à inventer un nouvel art de vivre, dixit Gérard Collomb. Jackson Pollock, Mark Rothko ou Pierre Soulages l'avaient déjà compris.
> "Face à la crise, quel développement durable pour réduire la facture ?". Dès 8h30 au Musée des Beaux-Arts. 20, place des Terreaux. 1er.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut