Petit Paumé, Rudi Garcia : tous les bad buzz mènent à Lyon

Si les bad buzz sont réguliers sur Internet, ce 14 octobre, les deux plus importants sont nés à Lyon. Petit Paumé et possible arrivée de Rudi Garcia à l'Olympique lyonnais déchaînent les internautes.

Tous les bad buzz mènent à Lyon. Dans une conjonction inédite, les deux sujets qui ont déclenché le plus de réactions négatives ce lundi 14 octobre ont un dénominateur commun : ils sont nés à Lyon. La polémique autour du Petit Paumé est très loin d'être retombée malgré les excuses. Dans son édition 2020, le célèbre guide a été épinglé pour l'une de ses critiques :  "Alors que je fuis une bande de rebeus place Guillotière, je m’engouffre, un peu par hasard à ho36. Bonne pioche ! Des jeunes blancs qui travaillent sur leurs ordis, tout en sirotant un bon café latte. Je vais pouvoir me fondre dans la masse". D'autres autres critiques sont ressorties depuis, relançant la polémique (lire ici). Le Sytral a annoncé le retrait de la campagne de pub Petit Paumé des écrans d'informations iTCL (lire ici). Selon nos informations, certains partenaires historiques du guide s'interrogent désormais sur une éventuelle rupture avec le Petit Paumé. Cette polémique n'est pas la première et un contexte plus ancien pourrait peser dans la balance.

Un bad buzz continue, un autre prend vie à Lyon

Alors que le bad buzz Petit Paumé est très loin de retomber, un autre vient de naître à Lyon : l'arrivée possible de Rudi Gardia comme entraîneur de l'Olympique lyonnais. Le nom de l’entraîneur est en tête des tendances France sur Twitter, avec un large consensus dans le négatif. Selon notre site Olympique-et-lyonnais.com, cette décision provoque la colère des supporters lyonnais (lire ici). Les messages d'une rare violence s’enchaînent sur Twitter, Facebook, mais aussi dans les commentaires des sites relayant l'information. Au printemps 2018, Rudi Garcia avait régulièrement déclenché des polémiques sur fond de décisions arbitrales jugées favorables à l’OL (lire ici). D'un point de vue historique et culturel, le choix interroge. L'Olympique lyonnais n'avait sans doute jamais vécu un tel rejet instantané, alors que cette signature n'a pas encore été officialisée. Petit Paumé et Olympique lyonnais, même si les causes du bad buzz sont différentes, les conséquences économiques seront scrutées avec attention.

Mise à jour à 15h25 : l'arrivée de Rudi Garcia est désormais officielle et sur la publication Twitter de l'Olympique lyonnais, les messages négatifs s’enchaînent. 

1 commentaire
  1. vieux caladois - 14 octobre 2019

    c'est pratique de faire un lot de deux infos différentes : cela permet de gommer les aspérités en se référençant aux réseaux des cas sociaux

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut