Outox

Outox, l'intox ?

A partir de demain, vendredi 18 juin, une boisson destinée à « accélérer de façon importante la chute du taux d'alcool dans le sang » sera mise en vente sur internet par la société Lifestyle Drinks SA. Du doux nom d'Outox, ces 25 centilitres de liquide gazeux orange seraient le remède aux problèmes de la jeunesse : l'alcool.Cette boisson permettrait non seulement de diminuer le taux d'alcool dans le sang mais aussi de se réveiller sans le fameux mal de tête d'un lendemain de soirée bien arrosé. Et pourquoi pas, d'échapper au contrôle de police.

La composition de ce remède miracle ne sera de notoriété publique qu'à partir de demain. Vendredi, Marc Smaele, le fondateur d'Outox et le docteur Gérard Porte, spécialiste en médecine et biologie du sport, présentera les principes actifs d'Outox et les tests cliniques réalisés. Qui est donc ce fameux médecin ? Il est le médecin chef du Tour de France pour la 39ème fois d'affilée. Il est aussi celui qui avait pour témoin à son mariage le cycliste Jacques Antequil. Le même qui a dit « Je me dope parce que tout le monde se dope (...) » alors qu'il venait de refuser de passer un contrôle anti-dopage après avoir « battu » un record. Record de ce fait non homologué.

Une potion "magique"

Quelques éléments de cette « incroyable » boisson sont d'ores et déjà connus : fructose, acide ascorbique et des arômes. Le sucre serait l'élément principal. Ce dernier est connu pour réduire les effets de l'alcool, « éponger », mais n'élimine pas pour autant le taux d'alcool dans le sang. L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) rappelle que l'effet de l'alcool et le taux d'alcoolémie dans le sang varie selon les individus puisqu'entre en jeu le métabolisme, la taille, le poids de chacun. Or, la société à l'origine de cette boisson « dégrisante » annonce que l'effet du produit est variable selon les personnes, de quelques dizaines de minutes à une heure. Évidemment, lorsqu'on arrête de boire, l'effet diminue variablement en fonction de sa corpulence et son métabolisme. L'AFSSA précise aussi que jusqu'à aujourd'hui, aucune étude n'a permis de déterminer que le fructose et la vitamine C « soient susceptibles de faire baisser l'alcoolémie ».

En 2006, le Ministère de l'Economie avait déjà échoué à faire définitivement interdire une boisson similaire aux effets revendiqués identiques. Security Feel Better, de son petit nom, a continué d'être commercialisé bien que l'argument "baisse du taux d'alcoolémie" ait fait place à la seule mention de remède anti-gueule de bois. A l'heure où la sécurité routière se voit obligée de publier des vidéos de plus en plus violentes pour toucher la sensibilité des jeunes (voir brève), où les « apéros Facebook » se multiplient, l'Outox et sa campagne de marketing risquent de donner un « sentiment de fausse sécurité » comme le rappelle l'Agence.

à lire également
Les Hospices Civiles de Lyon ont annoncé hier pouvoir désormais utiliser une nouvelle machine sur les personnes en arrêt cardiaque. Une grande nouveauté qui pourra sauvée des vies à l’extérieur des blocs opératoires où elle était jusqu’à là restreinte. Après Paris, il est maintenant possible de poser à Lyon une circulation extracorporelle sur des patients.
1 commentaire
  1. clap in your hands - 19 juin 2010

    Une boisson contre les lendemains difficiles? La droite lyonnaise en a déjà commandé quinze palettes parait-il

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut