(Photo by PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Nouvel incendie dans une mosquée à Lyon, la porte d'entrée d'une mosquée du 2e détruite

Un début d'incendie s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 2h du matin, à la mosquée Essalem, à Perrache, dans le 2e arrondissement de Lyon. La porte d'entrée a notamment été détruite. Aucun blessé n'est à déplorer. C'est le 2e incendie dans une mosquée de l'agglomération en une semaine.

Un début d'incendie s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 2h du matin, à la mosquée Essalem, à Perrache, dans le 2e arrondissement de Lyon.

La porte d'entrée a notamment été détruite. Quelques dégâts ont aussi été constatés à l'intérieur du lieu de culte. Aucun blessé n'est à déplorer. L'origine de l'incendie "serait d'origine criminelle", selon le maire du 2e arrondissement de Lyon, Pierre Oliver.

Le 2e incendie dans une mosquée en 1 semaine

C'est le 2e incendie dans une mosquée de l'agglomération en une semaine. Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, deux départs de feu ont eu lieu dans une mosquée de Bron, à côté de Lyon. La piste criminelle était privilégiée par les enquêteurs (lire ici).

"La mosquée de Perrache a fait l'objet cette nuit d'une tentative d'incendie. Les criminels de la nuit sont encore à pieds d'œuvre. Jusqu'à quand ?", a réagi le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, sur Twitter.

De son côté, le nouveau maire du 2e arrondissement de Lyon, Pierre Oliver (LR) "condamne fermement l'incendie de la Mosquée Essalem à Lyon 2e - qui selon les premiers éléments - serait d'origine criminelle".

4 commentaires
  1. AnneCh - 13 août 2020

    Cet acte criminel s'ajoute aux autres actes en augmentation tous les jours à Lyon et dans la région lyonnaise. Malgré les différents appels adressés à la Préfecture d'Auvergne Rhône- Alpes, à la Métropole et à la ville de Lyon, rien n'était fait. Les actes criminels, la délinquance, les incivilités sont arrivés à un niveau intolérable et scandaleux à cause de laxisme des autorités. J'étais verbalement agressé dans un bus quand j'ai adressé une remarque à quelqu'un qui ne portait pas de masque. Très peu de contrôle et de verbalisation !
    Nous avons signalé maintes fois aux autorités les campements illégaux des Roms Roumaines en plein cœur de Lyon qui menacent la sécurité (cambriolages en augmentation) et la sécurité sanitaire ! Le laxisme des autorités est entièrement responsable de cette situation. Il est nécessaire maintenant de faire une pétition pour obliger la Préfecture, la Ville de Lyon et de la Métropole de réagir.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 13 août 2020

      Mettre des policiers derrière chaque citoyen n'a jamais fonctionné pour faire la société sereine dont vous rêvez...
      Préférez l'enseignement complet et réel. Car les deux exemples que vous avez cité sont justement liés à leur niveau de connaissance très faible.

  2. CRI France - 13 août 2020

    La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI) condamne avec la plus grande fermeté l’incendie criminel et islamophobe qui a visé la Mosquée de Perrache à Lyon 2 qui aurait pu provoquer un drame horrible car des dizaines de personnes habitent au dessus de ce lieu de culte. Nous dénonçons la passivité des pouvoirs publics et des élus que nous avons déjà alertés sur la montée de la violence islamophobe et raciste dûe à l’impunité dont jouissent les groupuscules d’extrême droite dans notre ville.
    Nous avons déjà proposé aux responsables musulmans (Imams et Responsables de mosquées), à la suite des massacres de Christchurch l’année dernière, de mettre en place le Fonds de Défense des Musulmans afin de faire condamner par la justice les faiseurs d’opinion qui polluent l’opinion publique avec leurs thèses et leur haine islamophobes qui incitent à des passages à l’acte tels que ceux qui se sont déroulés à deux reprises en une semaine.
    Nous espérons voir la mise en place d’un tel outil afin d’obtenir des jurisprudences qui dissuaderont les apprentis sorciers à manipuler l’opinion publique et les plus fragiles.
    Fait à Lyon, le 13 Août 2020.
    Le Président, Abdelaziz Chaambi.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut