Bocuse d'Or

Naïs Pirollet, la Lyonnaise en lice pour le Bocuse d'Or France

Les sélections du Bocuse d'Or France se tiennent mardi à Reims. Naïs Pirollet, en charge du développement des recettes, à Lyon, de l'équipe de France du Bocuse d'Or, lauréate de l'édition 2021, est l'une des prétendantes.

Qui succèdera à Davy Tissot et aura peut-être l’honneur de représenter la gastronomie française au Bocuse d’Or 2023 ? C'est tout l'enjeu de la finale du Bocuse d'Or France qui se déroule mardi 23 novembre au Centre des congrès de Reims.

A peine remise de la grande finale internationale du Bocuse d'Or à Lyon, 18e du nom, qui a vu le Lyonnais David Tissot l'emporter devant la Norvège et le Danemark, Naïs Pirollet se remet au piano.

Le Bocuse d’Or compte une soixantaine de sélections nationales et 4 sélections continentales sur deux ans, entraînant toute une communauté de chefs, et dont le point d’orgue se déroule invariablement au cœur du Sirha Lyon.

A Reims, 6 candidats français se retrouveront mardi 23 novembre sur le devant de la scène pour tenter de décrocher la place de représentant de la France au Bocuse d'Or Europe qui se tiendra les 23 et 24 mars prochains à Budapest, en Hongrie.

Bras droit de Davy Tissot qui a remporté la finale internationale du Bocuse d'Or en 2021, Naïs Pirollet - dont le premier dit d'elle qu'elle sera "la prochaine Bocuse d'Or internationale" - a toutes ses chances.

Revue de troupes.

Boris Algarra

Boris Algarra - Mandarin Oriental - Paris 
Originaire de Provence, Boris Algarra décide dès ses 15 ans de se concentrer sur sa passion : la cuisine. Après divers cursus d’apprentissage, il s’installe à Paris en 2013 et travaille au Shangri-La Paris, puis au Fouquet's, avant de rejoindre Thierry Marx au Mandarin Oriental.

Paul CABAYE

Paul Cabayé - Les Jardins d’Anais - Luxembourg 
Né à Reims, Paul Cabayé est vainqueur de concours majeurs en 2021 comme le Cuisinier d’Or et le 5ème challenge culinaire du Président de la République. Il est aujourd’hui Chef des cuisines au sein du restaurant Les jardins d’Anaïs (1* Michelin) à Luxembourg.

Julien Guénée

Julien Guénée - Automobile Club de France - Paris
Véritable compétiteur originaire d’Île-de-France, Julien Guénée a déjà participé à de nombreux concours : Trophée Jean Delaveyne, Bocuse d’Or France 2015, Trophée de la Présidence de la République 2019. Passé par les cuisines du Shangri-La Paris et du Peninsula Paris, il est aujourd’hui Chef Exécutif de l’Automobile Club de France.

Noémie Honiat

Noémie Honiat - L'Univers de Noëmie - Saint Igest (Aveyron)
Passionnée de cuisine et notamment de pâtisserie, cette ancienne candidate de Top Chef (saison 5) née à Versailles est une compétitrice qui s’impose un concours par an. Elle a déjà remporté de nombreux prix comme la médaille d’or aux Toques d’Or ou encore la médaille d'argent au concours Cuillère d’Or en cuisine et pâtisserie.

Naïs Pirollet

Naïs Pirollet - Institut Paul Bocuse – Lyon 
Après avoir réalisé un Bachelor Arts Culinaires et Management de la Restauration à l'Institut Paul Bocuse en 2017, Naïs Pirollet a fait ses classes pendant deux ans aux côtés du chef David Toutain ** au Guide Michelin à Paris. Au sein de l'équipe de France du Bocuse d'Or depuis février 2020, la Briançonnaise est la tête chercheuse en charge du développement des recettes. Pourquoi le Bocuse d'Or ? "Pour apprendre, se dépasser et vivre une aventure humaine où la technique et la rigueur sont de mises !"

A lire et à voir aussi :

Video - Dans les coulisses du Team France Bocuse d'Or

Reportage photos - Dans les coulisses de l’équipe de France

Jérome Schilling

Jérôme Schilling - Hôtel-Restaurant Lalique - Château Lafaurie-Peyraguey - Bommes (Gironde)
Originaire d’Alsace, Jérôme Schilling fait ses débuts dans un restaurant près de chez lui et y gravit les échelons. Il rejoint en 2015 la Villa René Lalique (2* Michelin) comme Chef Exécutif, puis en 2017 l’Hôtel-Restaurant Lalique - Château Lafaurie-Peyraguey comme chef des cuisines où il décroche en l’espace de six mois une étoile Michelin.

17 chefs, 28 étoiles Michelin

Pas moins de dix-sept chefs, essentiellement français, mais aussi un Suisse, un Danois et un Norvégien (ces deux dernières nations étant les plus titrées avec la France au Bocuse d'Or), additionnant pas moins de 28 étoiles au guide Michelin, auront la lourde tâche de départager les six candidats en lice.

Le jury dégustation (21 étoiles Michelin)
note les goûts des recettes et le dressage des assiettes et plateaux selon des critères précis

  • Le parrain de cette édition : Arnaud Lallement – L’Assiette Champenoise***
  • Lauréat Bocuse d’Or 2021 (à titre honorifique – ne participe pas à la notation) : Davy Tissot* Meilleur Ouvrier de France 2004 et Bocuse d’Or 2021
  • Beatriz Gonzalez – Neva et Coretta
  • Christophe Hay – La Maison d’à Côté**
  • Jacques Marcon – Les Maisons Marcon***
  • Alexandre Mazzia – AM par Alexandre Mazzia***
  • Tabata Mey – Les Apothicaires* et Food Traboule
  • Philippe Mille – Domaine Les Crayères**
  • Julia Sedefdjian – Baieta*
  • Serge Vieira – Restaurant Serge Vieira**
  • Glenn Viel – L’Oustau de Baumanière***

Le jury cuisine (7 étoiles Michelin)
veille à la bonne application du règlement et examine la méthodologie et l’organisation des candidats en cuisine

  • Romuald Fassenet – Château Du Mont Joly*
  • Mario Garcia – Neuro Culinary Center Ag (Suisse)
  • Christian André Pettersen – Cap Studio (Norvège)
  • Eric Pras – Maison Lameloise***
  • Christophe Quantin – Cap-Cuisine Conseil
  • Ronni Vexøe Mortensen – Geranium*** (Danemark)

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut